Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


iBanFirst lève 21 M€ auprès de Bpifrance et Elaia Partners



            Partager Partager

iBanFirst propose des services bancaires aux Pme et aux Eti (photo :iBanFirst)
iBanFirst propose des services bancaires aux Pme et aux Eti (photo :iBanFirst)
FRANCE. La fintech bruxelloise iBanFirst annonce, jeudi 11 juin 2020, l'entrée dans son capital de Bpifrance (via son fonds Large Venture) et de la société de capital-investissement française spécialisée dans l'économie numérique Elaia Partners. L'entreprise créée à Paris en 2013 sous le nom FX4Biz - et disposant de succursales à Paris et à Anvers et d'un pôle R&D à Dijon - développe des services de paiement pour les Pme et les ETI. Elle est passée de seize salariés à 180 de 2016 à 2020. Sa croissance annuelle s'établissait à 180% en mars 2020 avec plus de 4 000 clients dans toute l'Europe.

« C'est une étape décisive pour atteindre notre pleine maturité et poursuivre notre ambition de devenir la plateforme de référence pour les services financiers multidevises des entreprises. Nous élargirons ainsi notre offre à destination des Pme et ETI, en mettant plus que jamais la technologie au service de l'expérience utilisateur. Nous proposerons des transactions toujours plus simples, sécurisées et transparentes, au sein d'un réseau de confiance afin d'accompagner les entreprises dans leur développement international", souligne Pierre-Antoine Dusoulier, Ceo et fondateur d'iBanFirst.

"La digitalisation de l'économie traditionnelle est non seulement en cours mais a très fortement été accélérée par la crise sanitaire actuelle. Le secteur fintech B2B va être un des grands gagnants de cette crise et notamment le paiement international, dont le gros du marché reste dans les mains des acteurs historiques off-line dont la qualité de service et le coût d'opération sont de plus en plus remis en question", commente Xavier Lazarus, managing partner chez Elaia.

Fin 2019, l'entreprise a acquis deux concurrents NBWM (Pays-Bas) et Forexfix (Allemagne) et compte poursuivre son internationalisation grâce à l'argent frais obtenu. "Nous sommes convaincus qu'iBanFirst deviendra rapidement un champion international au même titre qu'un grand nombre des sociétés que nous accompagnons via notre fonds Large Venture", déclare Damien Launoy, du fonds Large Venture de Bpifrance.

iBanFirst signe son troisième tour de table pour un montant total de 46 M€ levés auprès de NJJ Capital (Xavier Niel), Serena et Breega Capital.

Jeudi 11 Juin 2020

Lu 1583 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Juillet 2020 - 11:57 La Berd prête à accueillir l'Algérie en son sein


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.