Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

Wat.erp en pointe au Maghreb


Initialement développé pour les besoins internes du groupe des Eaux de Marseille, le logiciel Wat.erp est désormais très présent au Maghreb. Le Maroc offre de nouvelles opportunités et le développement d'Internet permet d'élargir les fonctionnalités du système.


            Partager Partager

Wat.erp gère déjà 2,5 millions d'abonnés au Maghreb
Wat.erp gère déjà 2,5 millions d'abonnés au Maghreb
FRANCE. Le Groupe des Eaux de Marseille se développe au Maghreb grâce à son progiciel Wat.erp développé par Somei, sa filiale informatique. Il est présent au Maroc et en Algérie, à Constantine, et compte se renforcer cette année dans ces deux pays et en Tunisie, grâce à plusieurs appels d’offre en cours.

Wat.erp est un progiciel que la Somei a mis au point il y a une quinzaine d’années pour les besoins internes du groupe. «Wat.erp est une suite logicielle qui permet de coordonner la relation client, la gestion administrative et technique du service public», explique Olivier Massart, responsable du produit Wat.erp chez Somei.

Il permet principalement de gérer les abonnés, d’établir les contrats, d’effectuer les relevés de consommation, d’éditer les factures, de les envoyer aux abonnés, de les encaisser et, en cas de problème, de gérer les contentieux.

L’outil étant performant, il a été proposé en dehors du Groupe. En France et à l’étranger. Un quartier d’Alger a été le premier contrat remporté hors de France. Aujourd’hui, Wat.erp gère près de 3,5 millions d’abonnés, dont moins d’un million en France et 2,5 millions dans le Maghreb.

Au Maroc, le progiciel est particulièrement bien implanté avec une présence à Fès, Marrakech, Meknès, Tanger et Tétouan qui en fait le leader du secteur dans ce pays. Il devrait se renforcer de manière sensible dans d'autres villes marocaines ce qui lui amènerait 1 million d’abonnés supplémentaires.

« Les perspectives au Maroc sont très prometteuses », souligne Olivier Massart. Wat.erp peut, en outre, conforter sa position de leader dans ce pays grâce aux installations de nouvelles fonctionnalités comme par exemple celles liées au développement d’Internet.

Mardi 20 Avril 2010


Lu 2892 fois











Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA














À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.