Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Vueling convole avec Iberia


Le groupe IAG, qui contrôle Iberia, lance une OPA sur Vueling, dont elle détient déjà 46% des parts. Objectif de cette acquisition impliquant une valorisation de 410 M€ de la compagnie catalane : intégrer les lignes d'Iberia Express dans l'activité de Vueling. La nouvelle filiale low cost d'Iberia -dont le nom disparaîtra- sera donc diluée dans l'offre de Vueling, qui se positionnera ainsi durablement comme la première compagnie aérienne espagnole.


            Partager Partager

ESPAGNE. Les grandes manœuvres débutent dans le secteur aérien espagnol. Le groupe IAG (International Airlines Group), propriétaire d'Iberia, vient de lancer une OPA pour contrôler entièrement Vueling, dont il détient 46% des parts. Une opération conduite par les deux principaux actionnaires du groupe, Banco Financiero y de Ahorros  (dont la fililale Bankia est l'une des principales entités bancaires espagnoles) et El Corte Ingles, qui regroupent à eux seuls 50,1% des droits de vote au conseil d'administration.

Cette OPA visant à contrôler à 100% Vueling nécessitera une valorisation de 410 M€ de la compagnie catalane présidée par Josep Piqué (soit l'équivalent de onze fois son résultat brut). Les actionnaires d'IAG sont prêts à payer 7 € par action pour acquérir les 54% de parts qui leur manquent.

L’objectif de cette prise de contrôle a été clairement énoncé : fondre l'ensemble des activités de la low cost Iberia Express au sein de la « nouvelle Vueling ». Toute l'identité commerciale -y compris le nom - de la filiale low cost d'Iberia est donc vouée à disparaître, ou plus exactement se dissoudre au sein de Vueling. Ceci marquera ainsi la fin de la jeune filiale low cost d'Iberia, qui venait à peine d’être lancée ; mais il s'agira surtout la naissance de la première compagnie aérienne espagnole que deviendra durablement Vueling en intégrant l'offre d'Iberia Express.

Déjà 100 destinations pour Vueling

Josep Piqué et Axel Cruz, Président et Directeur Général de Vueling, se retrouveront à la tête de la première compagnie espagnole (photo : F. Matéo)
Josep Piqué et Axel Cruz, Président et Directeur Général de Vueling, se retrouveront à la tête de la première compagnie espagnole (photo : F. Matéo)
Huit ans après sa création, Vueling prend un nouveau virage qui l'éloigne encore davantage de son identité low cost, conformément à la stratégie de Josep Piqué et du directeur général Axel Cruz. Même si les dirigeants entendent conserver des prix ajustés, le repositionnement de la marque Vueling se revendique autour de trois axes : nouveaux vols, nouvelle image, nouveaux services.« Nous avons pour ambition d'augmenter la part de la clientèle d'affaires jusqu'à 50% d'ici fin 2013 »,explique Axel Cruz.

Cette politique passe aussi par un renforcement du hub de Barcelone, dont les dirigeants de Vueling veulent faire le premier aéroport européen de transit pour les liaisons de moyen courrier, notamment entre le nord et le sud de la Méditerranée. La compagnie veut profiter en ce sens de l'inauguration, au printemps 2013, des nouvelles lignes vers le Maroc (Casablanca, Fes, Nador et Tanger). Dans son programme « été 2013 », comprenant la création de 28 nouvelles liaisons à partir de mars 2013, Vueling propose déjà 100 destinations au départ de Barcelone El Prat. S'y ajouteraient donc les routes « moyens courriers » d'Iberia Express, comme une garantie supplémentaire du maintien de la bonne santé financière de Vueling, dont Josep Piqué se réjouit ouvertement : « La compagnie sera encore bénéficiaire en 2012, pour la quatrième année consécutive ». Entre janvier et septembre 2012 , Vueling a déjà gagné 42 M€.

Pertes accumulées pour Iberia

Vueling a dépassé Iberia en Espagne, au cours des trois derniers mois, en nombre de passagers (photo : F. Matéo)
Vueling a dépassé Iberia en Espagne, au cours des trois derniers mois, en nombre de passagers (photo : F. Matéo)
Il en va tout autrement pour Iberia, qui souffre cruellement de la comparaison, non seulement avec Vueling, mais surtout avec sa « compagnie jumelle » British Airways, également sous le contrôle d'IAG. Les mauvais résultats s'accumulent au fil des mois sur les comptes d'Iberia : plus de 250 M€ de pertes accumulées au cours du premier semestre 2012 (à mettre en regard avec les 13 M€ de bénéfices de British Airways). Une partie des déboires tient à la création justement de la filiale low cost, Iberia Express, que les syndicats de salariés ont dénoncé en alignant les journées de grève. Des difficultés justifiant un plan de licenciements selon le conseiller délégué d'IAG, Willie Walsh, dont les estimations laissent supposer que la compagnie espagnole terminera l'année 2012 avec 270 M€ de pertes. 6 800 salariés d'Iberia pourraient ainsi perdre leur poste (sur un effectif total de 20 000 personnes).

La situation demeure d'autant plus inquiétante que la compagnie se voit dépassée jusque dans le ciel espagnol, où elle a été détrônée en nombre de passagers au cours des trois derniers mois... par Vueling.

L'évolution des deux compagnies aériennes ces dernières années, en termes de chiffre d'affaires, reflète cette tendance : Iberia a enregistré un chiffre d'affaires de 4,6 Mrds € en 2010 et 2011 (mais avec 61 M€ de pertes lors de ce dernier exercice) ; de son côté, Vueling affiche un chiffre d'affaires de 882,7 M€ en 2011, en hausse de 28,4% par rapport à 2010 (687,4 M€). De bons résultats permettant à la compagnie d'envisager le recrutement de 500 salariés supplémentaires, pour atteindre dans les prochains mois un effectif de 1 928 personnes.


Vendredi 9 Novembre 2012

Lu 2558 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Septembre 2019 - 09:01 Aigle Azur liquidée



1.Posté par Gérard Tur le 09/11/2012 16:23
Question de la rédaction aux lecteurs d'Econostrum.info : le low cost est-il l'avenir du transport aérien ?


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.