Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Voltalia va construire, au Portugal, son premier projet de centrale solaire flottante


Rédigé par Eric Apim, le Jeudi 7 Avril 2022 - Lu 959 fois

L'entreprise française de production d'énergie renouvelable Voltalia remporte un appel d'offres au Portugal pour construire une centrale solaire flottante, près du barrage de Cabril. English version


PORTUGAL / FRANCE. Voltalia annonce, mercredi 6 avril 2022, avoir remporté un appel d'offres du ministère portugais de l'Énergie et de l'Environnement pour construire une centrale solaire flottante. Il s'agit du premier projet avec cette technologie pour l'entreprise française de production d'énergie renouvelable appartenant à l'Association familiale Mulliez.

"Nous sommes impatients de construire notre première centrale solaire flottante. Cette expérience créera de nouvelles opportunités dans ce domaine dans d'autres pays où Voltalia est active", commente Sébastien Clerc, Pdg de la société, dans un communiqué.

Voltalia assurera le développement, la construction et l'exploitation de cette centrale qui s'implantera près du barrage de Cabril à Sertã, au centre du pays (190 km au Nord de Lisbonne), sur trente-trois hectares.

D'une capacité totale comprise entre 33 et 40 mégawatts (MW) - "selon l'optimisation finale", précise l'entreprise - elle s'étendra sur trente-trois hectares et produira de l'électricité pour une consommation équivalente à celle de 70 300 habitants.

La centrale solaire flottante de Sertã devrait être mise en service au plus tard en 2026. Les revenus de Voltalia seront assurés par un contrat de vente sur quinze ans signé par l'État portugais qui rachètera l'électricité au prix de 41,025€ le MW.

Le Global Solar Hub de Voiltalia implanté à Porto

Voltalia a implanté le centre de supervision de ses centrales solaires à Porto (photo: Voltalia)
Voltalia a implanté le centre de supervision de ses centrales solaires à Porto (photo: Voltalia)
L'entreprise française est déjà présente au Portugal avec 270 salariés. Elle y a basé à Porto son centre opérationnel (Global Solar Hub) pour la supervision de ses centrales solaires situées en Europe, en Afrique et en Amérique latine, soit plus de 1,2 gigawatt gérés pour son compte et pour des clients tiers. Voltalia a également conçu, en 2021, la centrale solaire de Cotovio (48,9 MW) à Morgado do Agre dans l'Algarve au Sud du pays. Sa filiale spécialisée dans la production d'énergie sur site (toitures solaires, abris de voitures...), Helexia, rachetée en 2019, dispose d'une capacité installée de 19 MW au Portugal.

Fondée en 2005, Voltalia (1 300 salariés dans vingt pays) revendique aujourd'hui une capacité de production en exploitation et en construction de plus de 1,7 GW et d'un portefeuille de projets en développement de 11,1 GW.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.












Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info