Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

Volotea toujours en phase d'accélération


La compagnie aérienne Volotea ouvrira sa première base en Espagne en avril 2015. Elle affirme ainsi son identité Méditerranéenne. Elle est en effet également implantée en France et en Italie, avec des connexions vers Israël, la Croatie et la Grèce. La compagnie prévoit de franchir la barre des 4 millions de passagers en février 2015.


            Partager Partager

La compagnie a transporté plus de 1 746 000 passagers en 2014, soit trois fois plus qu'en 2012. (photo Volotea)
La compagnie a transporté plus de 1 746 000 passagers en 2014, soit trois fois plus qu'en 2012. (photo Volotea)
ESPAGNE / FRANCE / ITALIE. Depuis sa création, la compagnie aérienne Volotea demeure attachée à la Méditerranée. Son premier avion décollait le 5 avril 2012 au départ de l'aéroport de Venise Marco-Polo, en s'appuyant sur ses bases françaises de Nantes et Bordeaux (en attendant, l'inauguration d'une nouvelle implantation cette année à Strasbourg). En Italie, Volotea s'est également ancrée au sud du pays avec sa base de Palerme.

Méditerranéenne, la compagnie l'est aussi par son statut d'entreprise espagnole, créée par Carlos Muñoz et Lazaro Ros, deux associés bien connus dans le milieu aérien puisqu'ils avaient précédemment fondé Vueling. Et paradoxalement, Volotea n'avait toujours pas de base en Espagne.

Ce sera chose faite en avril 2015 avec l'ouverture des bureaux à Oviedo (Asturies), où sera basé un avion pour assurer notamment les liaisons avec Séville, Alicante, Malaga, Valencia, Ibiza, Palma de Majorque et Minorque. « Un trentaine de personnes seront rattachées à cette nouvelle base », précise Edo Friart, directeur du développement international.

2015 s'annonce donc comme une année importante pour la jeune compagnie qui, en 2014, a opéré 119 lignes entre soixante capitales régionales (dont seize en France) de huit pays (France, Allemagne, Italie, Espagne, Grèce, République Tchèque, Croatie et Israël) et espère atteindre 151 lignes en 2015. 

« Une compagnie low cost avec du service »

Edo Friart, directeur du développement : « La compagnie regroupera 580 employés cette année » (photo Volotea)
Edo Friart, directeur du développement : « La compagnie regroupera 580 employés cette année » (photo Volotea)
En ce sens, l'évolution reste conforme au cap fixé par le PDG-fondateur, Carlos Muñoz : « Depuis le début, Volotea mise sur une croissance constante et solide. Notre objectif est de croître raisonnablement d’année en année, en conservant notre positionnement, c'est à dire concilier prix compétitifs et bonne expérience à bord.» Et s'il fallait définir Volotea en une formule ? « Nous sommes la compagnie aérienne des capitales régionales européennes, ou s'il faut donner une définition plus courte : une compagnie low cost avec du service », répond Edo Friart.

Ce concept séduit, puisque Volotea enregistre une augmentation de passagers pour la troisième année consécutive : le nombre de clients a progressé de 27% en 2014 (1,74 million de passagers). La compagnie prévoit de franchir la barre des 4 millions transportés depuis sa création en ce mois de février 2015.

« Nous misons sur 2,5 millions de passagers à la fin de cette année, soit une augmentation de 30 % », avance le directeur du développement. La flotte, composée exclusivement de Boeing 717 de 125 sièges (c'est un appareil de ce type qui sera positionné à Oviedo), passera de quinze à dix-neuf avions en 2015. Et le chiffre d'affaires continuera logiquement de progresser au même rythme : 120 M€ en 2013, 160 M€ en 2014, et 220 M€ prévus en 2015. 

Consolider les positions

Une flotte composée exclusivement d'avions Boeing 717 (photo Volotea)
Une flotte composée exclusivement d'avions Boeing 717 (photo Volotea)
Cette dynamique de croissance permet à Volotea d'étendre lentement mais sûrement un réseau qui ne va pas jusqu’au Maghreb, pour l'instant. « Il serait évidemment très intéressant de se positionner sur certaines destinations d'Afrique du nord, mais ce n'est pas encore le moment », explique Edo Friart. « Pour trois raisons : d'abord à cause la forte concurrence, ensuite en raison de la situation économique de la région, et compte tenu aussi des incertitudes géo-politiques » précise-t-il.

De fait, la stratégie de la compagnie aérienne s'appuie pour beaucoup sur ces critères. L'ouverture d'une base dans les Asturies est ainsi en grande partie liée à l'amélioration de la situation économique et sociale en Espagne. « Notre objectif, c'est d'abord de consolider à long terme nos positions au nord de la Méditerranée, pendant une période minimum de quatre à cinq ans, pour assurer un avenir durable » ajoute le directeur du développement. En saisissant les opportunités qui se présentent, mais uniquement par croissance organique. Notamment en prenant les créneaux abandonnés par les concurrents, comme ce fut le cas pour les liaisons intérieures délaissées par Air One en Italie.

La compagnie se donne également le temps de consolider une stratégie de distribution s'appuyant pour une part sur les réseaux professionnels (10 % des ventes réalisées à travers les agences de voyages et tours opérateurs).

Trois groupes d’actionnaires pilotent aujourd'hui Volotea : les fondateurs Carlos Muñoz et Lazaro Ros (26%), des fonds d'investissements espagnols (25%), et le fonds d'investissement américain CCMP Capital (49%).

Vendredi 23 Janvier 2015


Lu 1605 fois




Dans la même rubrique :
< >






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

Israël, Iran et Russie : que veut vraiment Donald Trump ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert

LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE












À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.