Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Volotea renforce sa présence en Europe du Sud et vise le Maghreb


Créée seulement en avril 2012, la compagnie aérienne low cost espagnole Volotea devrait disposer de vingt-huit avions en 2017. Tous volent en Europe, principalement en Europe du Sud - France, Espagne et Italie restant les principaux marchés -, mais l'idée d'aller au Maghreb fait son chemin et Marseille y jouera son rôle.


            Partager Partager

Edo Friart, directeur du développement international de Volotea va compter dix destinations au départ de Marseille (photo F.Dubessy)
Edo Friart, directeur du développement international de Volotea va compter dix destinations au départ de Marseille (photo F.Dubessy)
FRANCE / ESPAGNE. Après avoir annoncé voici quelques jours l'arrivée prochaine d'un Ajaccio Beauvais, la low cost espagnol Volotea se prépare à lancer trois nouvelles destinations au départ de Marseille : Vienne (Autriche), Split et Alicante. Les deux dernières villes seront desservies, à partir respectivement du 9 et du 10 avril 2017, à raison de deux vols par semaine (mercredi et dimanche). Vienne, avec un vol inaugural le 10 avril 2017 bénéficiera de deux fréquences hebdomadaires le jeudi et le dimanche.

Parallèlement, la compagnie aérienne espagnole prévoit de doubler la fréquence de ses vols vers Naples et Faro les portant d'un à deux par semaine. En 2017, elle augmentera ainsi de 56% son offre de sièges et de 49% son nombre de vols (1 500) par rapport à 2016 sur l'aéroport Marseille Provence. Elle deviendra la troisième compagnie aérienne en nombre de destinations derrière Air France et Ryanair de cette plate-forme qui a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 130 M€ et transporté 8,3 millions de passagers.

Présente depuis 2014 sur le tarmac phocéen, Volotea porte, avec ces trois nouvelles destinations, à dix leur nombre sur l'aéroport Marseille Provence. "Nous voulons nous y développer car Marseille représente un aéroport incontournable pour nous. Dès 2017, nous atteindrons ici les 200 000 passagers" souligne Edo Friart, , directeur du développement international de Volotea.

Le Maghreb dans deux ou trois ans

Volotea ne vole qu'en Europe...pour l'instant (photo Volotea)
Volotea ne vole qu'en Europe...pour l'instant (photo Volotea)
Fondée en avril 2012 par les créateurs de Vueling, Volotea est déjà rentable depuis 2015 et a enregistré un chiffre d'affaires de 260 M€ en 2016. Il devrait atteindre les 310 à 320 M€ en 2017 dont 45% apportés par la France.

La low cost opère des vols vers seize pays. En 2017, la compagnie disposera de neuf bases dont quatre en France (Nantes, Bordeaux, Strasbourg et Toulouse depuis 2016), son premier marché - devant l'Espagne et l'Italie - avec dix-neuf aéroports desservis. La neuvième ouvrira en 2017 à Gênes. Julien Boullay directeur marketing et communication de l'aéroport Marseille Provence, et Edo Friart, ont tout deux très brièvement, et sous forme de clin d'oeil, évoqué, jeudi 13 octobre 2016 à Marseille, la possibilité d'une base sur l'aéroport phocéen. Sans fixer pour autant de date et en précisant bien qu'aucune discussion ne se trouvait en cours à ce jour.

Toutes les destinations proposées par Volotea se situent actuellement en Europe. Interrogé par econostrum.info, Edo Friart indique que "même s'il reste encore beaucoup de choses à faire en Europe et en France, nous pensons aller en Afrique du Nord... à l'échéance des droits de trafic" souligne-t-il d'un sourire. "Dans deux ou trois ans" dévoile-t-il plus précisément. Marseille pourrait s'avérer le point de départ idéal pour ces vols... et donc justifier l'implantation d'une base Volotea.

Si son siège social se trouve à Barcelone, Volotea ne propose aucune liaison de et vers la capitale catalane. "Nous voulons relier les régions entre elles, en proposant des lignes directes qui n'existent pas, pour éviter aux passagers de passer par les grands aéroports pour prendre une correspondance. Ainsi nous ne sommes pas présents à Madrid, Londres, ou Paris" commente Edo Friart.

4,4 millions de passagers en 2017

La compagnie dispose de vingt-trois avions en 2016 (dont douze basés en France) et prévoit d'en ajouter cinq en 2017. "Nous passons à un second type d'appareils avec les quatre Airbus A319 (150 sièges) entrés dans notre flotte en 2016. Six autres viendront en 2017 avec l'objectif que les Airbus remplacent tout nos Boeing B717 (125 sièges) à terme" dévoile le directeur du développement international.
Son nombre de salariés passera de 740 à 900 sur la même période. Elle devrait atteindre les 3,4 millions de passagers en 2016 avec un objectif de 4,4 millions en 2017.


Jeudi 13 Octobre 2016

Lu 1661 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE