Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Vivendi rachète 100% du groupe éditorial français Editis


Rédigé le Vendredi 16 Novembre 2018 à 10:10 | Lu 1494 commentaire(s)


Editis réunit une cinquantaine de maisons d'édition (photo : Editis)
Editis réunit une cinquantaine de maisons d'édition (photo : Editis)
FRANCE. Le groupe de médias et de divertissement Vivendi (12,44 mrds€ de chiffre d'affaires en 2017 et 42 400 salariés) a annoncé, lors de son conseil de surveillance du jeudi 15 novembre 2018, la conclusion du rachat à l'Espagnol Grupo Planeta de 100% des parts d'Editis pour 900 M€. Editis est le second groupe éditorial français (759 M€ de chiffre d'affaires en 2017), il fédère une cinquantaine de maisons d'édition et publie quelque 4 000 nouveautés par an sur un fonds de 45 000 titres.

En juillet 2018, Grupo Planeta et Vivendi entraient en négociations exclusives pour l'acquisition d'Editis. "Ce projet est celui du rapprochement du monde de l’Edition vers celui de l’Audiovisuel. Ce qui unit Grupo Planeta et Vivendi c’est une passion partagée autour de la création et la découverte de talents”, commentait alors Pierre Conte, directeur général d'Editis.
 
"En France, l’industrie du livre est le premier marché culturel en matière de revenus (6 milliards d’euros en 2017), devant le cinéma et la musique. L’acquisition d’Editis enrichira les capacités créatives de Vivendi pour développer de nouveaux projets éditoriaux et de nouveaux types de contenus (le livre audio par exemple, en croissance de 40 % par an) et pour déployer des franchises à l'international (sur le modèle de Paddington)", indique un communiqué de Vivendi paru suite au conseil de surveillance.

Les instances représentatives du personnel (IRP) de Vivendi ont donné leur avis favorable à l'opération le 13 septembre 2018, et celles d'Editis le 8 novembre 2018. Après autorisation de l'Autorité de la concurrence française, la finalisation de l'acquisition devrait s'effectuer fin 2018 ou début 2019.

Parallèlement, Vivendi a décidé de présélectionner une quinzaine de banques pour l'accompagner pour identifier un ou plusieurs partenaires stratégiques pour sa filiale Universal Music Group (UMG). Les premières séances de travail sur le sujet se dérouleront avant la fin de l'automne 2018. "Après ces discussions, l'objectif est de retenir au final cinq à sept banques qui seront chargées de trouver les meilleurs partenaires pour UMG", précise un communiqué. Vivendi entend céder jusqu'à 50% d'UMG.