Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Vision touristique 2020 : le Maroc entend doubler la taille du secteur


La vision 2020 pour le tourisme table sur quelque 18 millions de touristes. Elle encourage la valorisation de l’ensemble du territoire. Le Fonds marocain pour le développement touristique (FMDT) voit le jour, abondé à hauteur de 1,3 md€.


            Partager Partager

Trek dans la vallée du Drâa (photo Christelle Marot)
Trek dans la vallée du Drâa (photo Christelle Marot)
MAROC. Déclinée lors des Assises de Marrakech, qui ont réuni près d’un millier de participants, la Vision 2020 pour le tourisme entend doubler la taille du secteur.

L’objectif est de créer 200 000 nouveaux lits hôteliers, de doubler les arrivées de touristes et de tripler le nombre de voyages domestiques.

En 2009, le royaume a reçu 8,3 millions de touristes ; un chiffre qui devrait atteindre les 9 millions fin 2010.

L’accent sera mis sur le développement durable et la diversification des offres pour combiner balnéaire et culturel, développer une offre « nature », les produits sportifs et le bien être.

Plus territoriale, l’approche devrait aboutir à la signature d’ici fin 2011 de contrats programmes avec les grandes régions du royaume.

Le ministère du Tourisme vise en effet l’émergence de six nouvelles destinations touristiques, s’ajoutant aux pôles déjà existants que sont Marrakech et Agadir. Ces deux derniers totalisent encore 70% des nuitées internationales.

« La régionalisation constitue un concept phare, qui permettra à l’ensemble des régions du royaume de tirer profit de leurs potentialités en favorisant la mise en place de synergie entre régions et territoires », a souligné Yassir Zenagui, ministre du Tourisme.

Un fonds pour le développement touristique

Grande nouveauté : la création du Fonds marocain pour le développement touristique (FMDT), doté d’une enveloppe de 15 mds de MAD (environ 1,3 md€).

Son objectif : mobiliser l’investissement national et international vers de nouveaux types de produits et destinations.

Avec la mise en œuvre de cette nouvelle stratégie, le Maroc ambitionne de devenir l’une des vingt plus grandes destinations mondiales en 2020.

Le royaume entend également faire du tourisme le second secteur économique du pays.

Le PIB touristique devrait ainsi passer de 60 mds de MAD (5,30 mds€) aujourd’hui à 150 mds (13,4 mds€) en 2020. Le secteur pourrait alors employer près d’un million de personnes, contre 500 000 actuellement.

Christelle Marot, à CASABLANCA

Mercredi 1 Décembre 2010

Lu 4676 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss