Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Venise noyée par les eaux d'une Acqua alta historique



            Partager Partager

La décrue va être lente et un niveau pic n'est pas à exclure (graphique : Centre des marées de Venise)
La décrue va être lente et un niveau pic n'est pas à exclure (graphique : Centre des marées de Venise)
ITALIE. Venise affronte une marée haute estimée, mardi 12 novembre 2019 à 23h30 par le Centre des marées, à 187 cm, la plus importante depuis celle du 14 novembre 1966 (194 cm).
Alors que le niveau moyen se situe entre 1 mètre et 1,30 m, ce phénomène, appelé localement "Acqua alta" et provoqué par de fortes pluies, est donc le second plus important depuis 1923 et les premières mesures effectuées dans la Cité des Doges.

Le vestibule de la basilique Saint-Marc a été inondé. Ce ne serait que la cinquième fois que ceci arrive depuis 828 et sa construction, dont trois fois au cours des vingt dernières années. Son accès est désormais condamné et les visites des touristes annulées. 
L'eau a emporté toutes les terrasses des cafés ainsi que les passerelles menant aux hôtels historiques du centre-ville qui ont subi de nombreux dégâts. Un mort a été découvert, un homme de soixante-dix-huit ans électrocuté dans son appartement inondé.

Décrue lente

Venise se trouve submergée par les eaux (photo : Mairie de Venise)
Venise se trouve submergée par les eaux (photo : Mairie de Venise)
"Nous avons besoin que tout le monde nous aide à faire face à ce qui est clairement les effets du changement climatique", souligne Luigi Brugnaro, maire de la ville.

Selon le Centre des marées de la ville, la décrue va débuter. Les eaux se trouvent ce mercredi 13 novembre 2019 au matin à 160 cm. Elles seront à 120 cm au soir. Les niveaux vont rester haut à chaque marée entre 130 et 140 cm jusqu'à au moins vendredi 15 novembre 2019. L'organisme n'exclue pas une nouvelle Acqua alta, plus mesurée, dimanche 17 novembre 2019.

Mercredi 13 Novembre 2019

Lu 1184 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.