Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Vacances Bleues veut enrichir son patrimoine



            Partager Partager

Jean-Louis Largeteau et Marianne Yung annoncent une progression de chiffre d'affaires en 2011 (photo F.Dubessy)
Jean-Louis Largeteau et Marianne Yung annoncent une progression de chiffre d'affaires en 2011 (photo F.Dubessy)
FRANCE. Le marseillais Vacances Bleues attend un chiffre d'affaires compris entre 83 et 85 M€ en 2011. "Nous avons réalisé à fin août un chiffre d'affaires de 62,7 M€ en progression de 3% par rapport à la même période sur l'exercice précédent" précise Jean-Louis Largeteau, président du directoire.

"Nous avons constaté une baisse de 10% de nos ventes à l'étranger et notamment sur le périmètre méditerranéen avec la Tunisie et l'Égypte qui constituent la moitié de ses pertes. Mais ceci a été compensé par les destinations européennes en court séjour avec au premier plan la Sicile, la Sardaigne et l'Espagne" analyse Marianne Yung.  La directrice marketing et communication propose d'ailleurs comme nouvelle destination les Canaries.

"Les ventes de dernière minute deviennent de plus en plus importantes et plus de 20% des ventes s'effectuent aujourd'hui sur la semaine précédant le séjour" analyse-t-elle . Parallèlement, Marianne Yung note une "forte poussée, depuis la seconde année consécutive, du tourisme d'affaires qui repart après une forte crise en 2009 et la perte de 30 à 40% du chiffre d'affaires sur certains sites."

En 2010, l'entreprise (900 salariés) avait annoncé un chiffre d'affaires de 82 M€. Vacances Bleues gère en direct vingt-deux hôtels dont six lui appartiennent en propre. Pour la dernière acquisition en juillet 2011 du Royal à Nice, situé sur la Promenade des Anglais, Vacances Bleues a dû vendre l'immeuble de son siège marseillais à un marchand de biens (2 M€) et vient d'intégrer un nouveau siège qu'il loue désormais.

Plus fonctionnel, avec 1 800 m² contre 1 200 m² pour le précédent, Jean-Louis Largeteau va y consacrer un investissement de 30 M€ dont 19 M€ pour l'acquisition réalisé avec la Caisse des Dépôts qui détient 49% de la SCI constituée (51% pour Vacances Bleues). "Nous gérions l'hôtel depuis trente-cinq ans. Quand la caisse de retraite a voulu s'en séparer, nous avons saisi l'occasion." Une occasion qui pourrait se reproduire dans d'autres établissements. "Il faut trouver des solutions aux caisses de retraite qui ont besoin de se désengager. Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre des hôtels et nous avons besoin de nous développer. Nous sommes déjà en réflexion sur d'autres acquisitions" reconnaît le président du directoire de Vacances Bleues qui reste à l'affut.


Rénovations en chaîne

Un grand programme de rénovation des hôtels détenus en propre est engagé. "Même si la visibilité reste faible, nous nous donnons toutes les chances de pouvoir répondre aux attentes du client" commente Jean-Louis Largeteau. Les travaux sont confiés à AIT Provence, une nouvelle filiale de Vacances Bleues. "Nous avons choisi cette solution testée depuis deux ans, car elle nous permet de mieux nous adapter aux contraintes de l'exploitant, de mieux gérer l'effet de surprises, car nous travaillons sur des immeubles anciens de caractère et enfin, notre coût de sortie est inférieur de 30% par rapport à une société extérieure" précise-t-il.

Vacances Bleues ouvre une nouvelle boutique à Marseille (133 rue Paradis), à deux pas de son nouveau siège social qui sera inauguré au 32, rue Edmond Rostand, jeudi 29 septembre 2011.

L'entreprise marseillaise fête en 2011 ses quarante ans d'existence et propose plus de 140 destinations en France et à l'étranger. La société cible trois typologies de clients : la clientèle tourisme et séjour (senior et familles), la clientèle individuelle (courts séjours) et la clientèle affaires (séminaires et incentives).

Lire aussi : Vacances Bleues rachète le Royal à Nice et veut créer une foncière


Mercredi 28 Septembre 2011

Lu 2238 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Juin 2019 - 12:04 Virtuo franchit les Pyrénées


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.

Publireportage


Le climatiseur mobile, le bien-être à portée de main


Publireportage
Publireportage Castorama




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

RÉFLEXION

Concentration industrielle en Europe : une nécessité autant qu'une opportunité pour la Défense

Frédéric Dubois, ingénieur, diplômé en relations internationales (en disponibilité de la fonction publique)
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.