Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Vacances Bleues rachète le Royal à Nice et veut créer une foncière


L'achat du Royal à Nice marque un nouveau développement pour Vacances Bleues qui fête en 2011 ses quarante ans. La création d'une foncière avec des partenaires financiers va permettre de consolider son patrimoine.


            Partager Partager

Vacances Bleues va devenir propriétaire de l'hôtel Le Royal à Nice (photo DR)
Vacances Bleues va devenir propriétaire de l'hôtel Le Royal à Nice (photo DR)
FRANCE. Le voyagiste français Vacances Bleues vient de signer un compromis de vente sur l'hôtel le Royal à Nice pour un acte définitif prévu fin juillet 2011. 

Ce trois étoiles de 140 chambres, idéalement placé sur la Promenade des Anglais entre le Palais de la Méditerranée et le Négresko, sera acquis auprès de deux caisses de retraites (Prémalliance et Vauban) pour un montant estimé entre 15 et 20 M€ soit la moitié de sa valeur réelle et trois à quatre fois seulement son chiffre d'affaires annuel. L'hôtel était depuis quatre ans sur le marché. 

Vacances Bleues, qui gère cet hôtel depuis trente-cinq ans, prévoit une campagne de travaux d'un montant total de 4 M€. Le chantier démarrera fin 2011 pour une livraison totale trois ans plus tard. Après la rénovation de la façade extérieure, les chambres seront également rénovées par tranche pour permettre à l'établissement de rester ouvert. 

Selon Jean-Louis Largeteau, président du directoire de Vacances Bleues, " Il restera volontairement en trois étoiles car sa spécificité reste d'être le seul de cette catégorie sur la Promenade des Anglais."

Création d'une foncière avec des partenaires investisseurs

Jean-Louis Largeteau et Marianne Yung veulent créer une foncière (photo F.Dubessy)
Jean-Louis Largeteau et Marianne Yung veulent créer une foncière (photo F.Dubessy)
Cette acquisition entre dans une démarche plus globale du groupe marseillais qui gère seize hôtels dont quatre avec des partenaires. 

Fêtant ses quarante ans d'existence en 2011, Vacances Bleues veut franchir une nouvelle étape dans le développement et la consolidation de son patrimoine en créant une société foncière où elle regrouperait plusieurs hôtels après les avoir racheté.  

Y figurera, bien entendu le Royal à Nice. "Ce grand projet de foncière va nous permettre de fédérer notre patrimoine. Nous l'ouvrirons à des partenaires investisseurs. Nous sommes d'ailleurs en cours de discussion avec la Caisse des Dépôts.Avant la fin de l'année 2011 le projet de société foncière sera lancé ou abandonné !" précise Jean-Louis Largeteau.

Vacances Bleues va quitter le 31 juillet 2011 ses locaux de 1200 m² de la rue Saint-Jacques dans le centre ville de Marseille pour déménager à quelques pâtés de maison de là, rue Edmond Rostand, dans un 1 750 m² plus fonctionnel pour accueillir ses cent salariés du siège (sur un effectif total de 900). La vente des murs aurait rapporté moins de 10 M€ au groupe qui va désormais louer ses nouveaux locaux.

Selon Marianne Yung, directrice marketing et communication du groupe, "en 2010, Vacances Bleues a réalisé un chiffre d'affaires de 82 M€ (ndlr : en progression de 4,5% par rapport à 2009) pour un résultat opérationnel de 1,2 M€.

Le voyagiste français propose quelques cent trente destinations en France et à l'étranger et revendique 200 000 clients annuels pour un panier moyen de séjour par foyer de 1195 €.


Jeudi 27 Janvier 2011

Lu 2924 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss