Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Unicredit offre une bouffée d’oxygène aux emprunteurs victimes de la crise


La banque Unicredit propose aux ménages victimes de la crise de geler le remboursement des prêts immobiliers. Une bouffée d'oxygène dont le coût n'a pas été précisé...


            Partager Partager

Le siège d'Unicredit Group à Milan
Le siège d'Unicredit Group à Milan
ITALIE. Une année de répit pour les emprunteurs transalpins. Dans l’arsenal de mesures anti-crise qui se déploie un peu partout en Europe actuellement, Unicredit a choisi de dégainer l’artillerie lourde : la première banque italienne vient carrément de proposer à ses clients les plus modestes de suspendre les remboursements de leurs emprunts pendant un an.

Cette bouffée d’oxygène baptisée « Ensemble 2009 » s’adresse aux 260.000 ménages qui disposaient d’un revenu annuel inférieur ou égal à 25.000 euros au moment de la souscription de leur prêt, soit près de 30 % du portefeuille de crédit de la banque.

La mesure cible les victimes de la crise économique : les personnes qui ont perdu leur emploi depuis le 1er octobre, les salariés en chômage technique, les employés précaires, les personnes divorcées ou en instance de divorce, les familles monoparentales...

Un million de ménages concernés ?

Roberto Nicastro, deputy CEO d'Unicredit Group
Roberto Nicastro, deputy CEO d'Unicredit Group
Selon le CEO (Chief Executive Officer) du groupe Unicredit, Roberto Nicastro, « sur les trois millions de familles transalpines ayant souscrit un prêt immobilier, environ un million disposerait de faibles revenus ». Ce sont ces dernières qui ont besoin d’un coup de pouce urgent « afin de pouvoir continuer à entretenir leur rêve de devenir propriétaires », affirme le dirigeant.

M. Nicastro n’a pas précisé en revanche le coût de cette mesure pour la banque dont le cours en bourse s’est effondré depuis le début de la crise financière. Un gadin vertigineux qui a d’ailleurs contraint ses dirigeants à procéder début octobre à une augmentation de capital de 3 Mds€ afin de payer le dividende de l'exercice en cours en actions et renforcer ainsi ses fonds propres.

Lundi 8 Décembre 2008

Lu 1917 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


RÉFLEXION

Le droit au blasphème, le Coran et la jurisprudence exégétique

Sami Bibi, universitaire et chercheur auprès du réseau international Politique Economique et Pauvreté (PEP) de l'Université Laval (Québec-Canada)
Grand angle

Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.