Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

Une stratégie pour un monde méditerranéen soutenable




Le processus d’élaboration de la SMDD a débouché sur un outil adaptable aux réalités de chacun des Etats. Il s’agit de faciliter le passage à un monde méditerranéen soutenable.


            Partager Partager

L'accessibilité à l'eau des Méditerranéens a beaucoup progressé. C'est un des objectifs de la SMDD (photo MN)
L'accessibilité à l'eau des Méditerranéens a beaucoup progressé. C'est un des objectifs de la SMDD (photo MN)
La stratégie pour le développement durable méditerranéen en cours de révision
 
La stratégie élaborée en 2005 a contribué à rendre plus accessibles eau et électricité au plus grand nombre, tout en améliorant les environnements côtiers. Les 21 pays du Processus de Barcelone vont s’atteler à sa révision en 2014 et 2015, souligne Julien Le Tellier, en charge du processus au Plan Bleu.
 
La Stratégie Méditerranéenne pour le Développement Durable a été adoptée en 2005. De quoi s’agit-il ?
La SMDD est l’expression d’une volonté commune des pays méditerranéens de  contribuer au développement économique, réduire les disparités sociales, faire évoluer les modes de production et de consommation vers la durabilité, et améliorer la gouvernance. Ce cadre de référence se décline en objectifs à atteindre. Avec eux les pays riverains disposent d’un outil pour définir des politiques de développement durable.
 
À travers la participation d’un large panel d’experts de tous les pays, le processus d’élaboration de la SMDD a débouché sur un outil adaptable aux réalités de chacun des Etats. Il s’agit de faciliter le passage à un monde méditerranéen soutenable.
 
Cette stratégie a-t-elle donné des résultats mesurables ?
Les résultats de la SMDD sont régulièrement suivis à travers une batterie d’indicateurs.  Pour certains des objectifs affichés en 2005, nous nous sommes beaucoup rapprochés des cibles. L’accès à l’eau et à l’électricité, volontés fortes, a progressé. Nous voulions réduire de moitié la part de la population n’y ayant pas accès. Il s’agissait d’un défi majeur en lien avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Ce succès tient au large consensus constaté pour cet objectif, au Nord et au Sud.

Large processus de consultation

La Stratégie Méditerranéenne pour le Développement Durable, toute une histoire (photo PB DR)
La Stratégie Méditerranéenne pour le Développement Durable, toute une histoire (photo PB DR)
Pourquoi aujourd’hui réviser ce document  ?
Les représentants des pays méditerranéens l’ont demandé à Istanbul en décembre 2013. La stratégie n’est pas assez connue, pas assez mise en œuvre. Elle peut avoir du mal à passer du collège d’experts aux décideurs. Tant que nous sommes entre experts, nous partageons la préoccupation, souvent les préconisations. Mais quid de l’application sur le terrain ? Nous voulons mieux assurer l’appropriation de cette stratégie par les pouvoirs nationaux, mais aussi locaux. C’est pourquoi nous avons lancé un large processus de consultation avec une plateforme dédiée à la révision de la Stratégie Méditerranéenne pour le Développement Durable.
 
Il faut aussi faire le lien avec les Objectifs de développement durable en cours de définition par les Nations Unies suite à Rio+20 en 2012. Ces objectifs doivent être adaptés aux spécificités méditerranéennes.
 
Comment va s’organiser pratiquement la révision de la SMDD ?
Le processus de révision a été lancé officiellement le 14 février 2014 par le ministre maltais du Développement durable, de l’Environnement et du Changement climatique, Leo Brincat.
Les consultations, auprès de groupes d’experts et de décideurs, impliqueront des organisations régionales et des représentants des pays méditerranéens. Un premier document de consultation leur a été soumis le 10 avril 2014. Il conviendrait de soumettre le texte finalisé de la « SMDD 2.0 » à l’approbation des Parties contractantes à la Convention de Barcelone. Elles se réuniront en Grèce en décembre 2015. 


Mardi 29 Avril 2014


Lu 997 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Mars 2018 - 15:01 La Méditerranée sous observation









RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss