Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

Une plate-forme pour toutes les « solutions » hydrauliques



Le 6ème Forum Mondial de l’Eau est l’occasion de recueillir des centaines de contributions de grandes organisations ou de simples individus des capitales occidentales ou de la ruralité du Maghreb. Pour leur donner à toutes leur chance, une équipe anime une plate-forme Internet à Marseille.


            Partager Partager

L’eau pour tous en débat (photo MN)
L’eau pour tous en débat (photo MN)
Djamel Eddine Djaballah, ministre de l’Environnement de la Ligue Arabe, présente sur la plate-forme les priorités de son institution en matière de préservation des ressources en eau. Enrique Ortiz, d’Hidrogaia SL, a lui posté une série de prescriptions sur la prévention des risques liés à l’eau. La Ville de Paris plaide pour des politiques spécifiques dédiées aux publics qui échappent à la statistique, comme les Gens du Voyage ou les personnes sans domicile fixe. Pierre Marconi vante les mérites d’un filtre plastique réutilisable évitant le recours à l’achat de nombreuses bouteilles d’eau en matière plastique. Karine Frouin, enfin, propose un guide méthodologique des pompes hydrauliques à propulsion humaine en Afrique subsaharienne…
 
Des « solutions », il en existe des grandes, pour l’Humanité entière, et puis des exemples tirés d’une micro expérience, qui pourront trouver un écho si, ailleurs, quelqu’un y trouve un intérêt. La diversité règne en la matière.
 
Ces suggestions, présentations, engagements au débat, la plate-forme de discussion du Forum Mondial de l’Eau de Marseille en présentait 12 500 au 15 février 2012. Une équipe de dix personnes gère à Marseille ce foisonnement d’idées. Elle souhaite qu’il se prolonge en débats entre le 12 et le 17 mars 2012, lors du Forum Mondial de l’Eau. 

Au-delà du Forum le débat continuera

« A vrai dire, nous espérons aussi que la discussion se poursuivra au-delà » ajoute Stéphane Simonet. Ce Marseillais arabophone a renoncé pour quelques mois à ses enquêtes au sud et à l’est de la Méditerranée. Auteur de rapports sur la relation entre réchauffement climatique et ressource en eau, il organise maintenant le débat télématique du Forum Mondial, et veille à ce que celui-ci n’oublie personne. « En fait une centaine de posts sont encore à l’étude. Il s’agit d’aider leurs auteurs à bien formaliser leurs solutions, afin qu’elles puissent être comprises ».
 
La petite équipe de Stéphane Simonet a pour leit motiv « favoriser la présence au débat de toutes les facettes de la question de l’eau : toutes les contributions sont les bienvenues, y compris les débats les plus saillants, comme celui sur le doit à l’accès à l’eau ».

L’Effet Papillon d’un bon vieux fax

De la micro solution à celle qui veut concerner l’Humanité entière (photo MN)
De la micro solution à celle qui veut concerner l’Humanité entière (photo MN)
L’anglais, que manient avec plus ou moins de bonheur la plupart des contributeurs, est la langue reine de ce forum mondial. Mais que faire du plombier tamoul ou du sourcier peuhl tenté d’apporter sa précieuse expérience sans manier la langue de Shakespeare ? « Notre partenaire Effet Papillon, se charge de mobiliser les contributions de par le monde » souligne Stéphane Simonet. Regroupement de 80 ONG, Effet Papillon dispose en France du siège parisien de l’association Eau Vive, qui en est le correspondant français.
 
Et, pour recueillir les solutions des personnes non équipées d’un ordinateur, le fax, finalement pas si désuet, est utilisé.
 
L’aventure devrait dépasser le Sixième Forum Mondial de l’Eau lui-même, car la candidature de Marseille l’avait emporté entre autres sur la proposition de pérenniser les outils du débat. La plate-forme sera durable.



English version

Lundi 20 Février 2012


Lu 1850 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Mars 2012 - 15:10 Le réseau, solution majeure des PME









RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss