Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Une nouvelle loi prépare le lit du takaful au Maroc



largusdelassurance.com





La très récente modification du code marocain des assurances va permettre à l'assurance islamique de se développer au Maroc.



Wail Aaminou, associé au sein du cabinet de conseil en Finance islamique Al Maali. Photo olympiades de la finance islamique
Wail Aaminou, associé au sein du cabinet de conseil en Finance islamique Al Maali. Photo olympiades de la finance islamique
MAROC. Le projet de loi modifiant le code des assurances a été adopté le 14 mai 2015 par le conseil de gouvernement, trois mois après la promulgation de la loi permettant la création de véritables banques islamiques au Maroc. « Aucun produit d’assurance takaful n’est distribué au Maroc aujourd’hui. L’ancienne loi ne reconnaît pas l’idée de conformité à la charia ou à l’avis du conseil supérieur des oulémas », explique Wail Aaminou, associé au sein du cabinet de conseil en Finance islamique Al Maali à Casablanca.
 
Le gouvernement islamiste d’Abdelilah Benkirane a reçu le feu vert pour créer, pendant son mandat, un cadre législatif favorable à la finance islamique au Maroc. « Le gouvernement a préparé un paquet législatif regroupant la loi sur la banque [NDLR : promulguée début 2014] la loi sur la titrisation [promulguée en 2013] et la loi sur les assurances. Il veut installer une industrie intégrée de la finance islamique qui associe les banques, les assurances et les marchés financiers », explique Wail Aaminou.

La nouvelle loi permettra l’assurance et la réassurance takaful. Elle instaure également les notions d’« assurance Takaful », de « compte d'assurance Takaful » et d’« avance Takaful ». « Il faut bien noter que ce qui est prévu actuellement dans le projet de texte de loi ce sont uniquement les produits d’assurance vie. L’assurance non vie n’est pas prévue », relève Ali Alami Idrissi, associé du cabinet de conseil Optima Finance. Surtout, comme la loi sur les banques islamiques, elle impose la séparation des comptes entre conventionnel et islamique pour les grandes sociétés d’assurance marocaines, comme Saham Assurance, Wafa Assurance ou RMA Watanya, qui envisageraient d’élargir simplement leur portefeuille de produits en proposant l’assurance takaful.

Seulement trois produits bancaires

Ali Alami Idrissi, associé du cabinet de conseil Optima Finance photo DR
Ali Alami Idrissi, associé du cabinet de conseil Optima Finance photo DR
Si le processus d’installation d’une industrie financière islamique se trouve donc en cours au Maroc, elle n’est pas achevée. Le nouveau code des assurances doit encore être voté par le Parlement. La loi bancaire, bien qu’elle ait été promulguée, attend toujours les circulaires de la banque centrale marocaine qui doivent permettre le dépôt des premières demandes d’agréments par des banques islamiques.

Le comité de la charia pour la finance participative, communément appelé Sharia board, composé d’oulémas, et qui doit permettre de vérifier la conformité des produits de finances islamiques aux préceptes de l’islam a bien été fondé par dahir (décret), en février 2015. Mais, il attend toujours les circulaires qui doivent préciser son fonctionnement ainsi que la nomination de ses membres. À l'heure actuelle, les produits bancaires Ijara, Moucharaka et Mourabaha sont donc les seuls produits de finances islamiques distribués au Maroc et hors de tout contrôle religieux.

Lire l'ensemble du dossier

Article réalisé en partenariat avec largusdelassurance.com
 




Mardi 8 Septembre 2015



Lu 825 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Lundi 13 Juin 2016 - 08:00 Spécial 7e Rencontres de Cybèle

Lundi 25 Avril 2016 - 09:49 Medfel 2016

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.














Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA