Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Une commission du Parlement européen se prononce pour l'abaissement des tarifs douaniers au Sahara occidental



            Partager Partager

Le Sahara occidental devrait pouvoir bénéficier de droits de douane identiques au Maroc (photo : Ministère de la Santé RASD)
Le Sahara occidental devrait pouvoir bénéficier de droits de douane identiques au Maroc (photo : Ministère de la Santé RASD)
UNION EUROPÉENNE / SAHARA OCCIDENTAL. Les députés de la commission commerce international du Parlement européen veulent abaisser les droits de douane sur le territoire du Sahara occidental au même niveau qu'au Maroc. La proposition a été acceptée par vingt-cinq voix pour, neuf contre et deux abstentions.

Précisant dans un communiqué publié mardi 11 décembre 2018, avoir déjà "garanti la traçabilité du mécanisme permettant d'identifier les produits venant du Sahara occidental", les élus réunis à Strasbourg s'assurent ainsi que "les nouveaux tarifs douaniers bénéficieraient de façon significative aux populations locales".

En décembre 2016, après un arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne, les tarifs douaniers préférentiels octroyés au Maroc avaient été retirés pour le territoire du Sahara occidental. Ils étaient appliqués depuis 2013 avec un impact positif sur les secteurs de l'agriculture et de la pêche comme sur l'investissement dans les infrastructures, la santé et l'éducation.

La Cour de justice de l'UE estimait alors que, la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental n'étant pas reconnu par l'UE, aucun accord de libre-échange entre le Maroc et l'Union européenne ne pouvait couvrir ce territoire sans que les représentants de ce territoire y consentent et que le Sahara occidental soit explicitement mentionné dans le texte de l'accord.

Le texte présenté en plénière

Il reste désormais au texte à être voté en plénière du Parlement européen pour pouvoir permettre au Conseil européen de conclure un accord.

La commission du Parlement européen adopte dans le même temps une résolution stipulant que "le peuple sahraoui a le droit de se développer dans l'attente d'une solution politique".

Considéré par l'Onu comme un territoire sans statut définitif, le Sahara occidental est revendiqué par le Maroc qui contrôle 80% de son territoire et par la République arabe sahraouie démocratique (RASD) auto-proclamée par le Front Polisario.

Lire aussi : Le conflit du Sahara occidental entrebâille une porte de sortie pacifique


Mardi 11 Décembre 2018

Lu 1972 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Arabie saoudite/Russie : Après le Pacte du Quincy, le Pacte de Moscou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss