Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Un projet de gratte-ciel victime de la crise à Marseille


Icade vient de renoncer au projet de tour de bureaux qu'il prévoyait d'ériger sur la façade maritime de Marseille. Un revirement qui doit autant à la conjoncture qu'au montage juridico-financier du projet envisagé par le Grand port maritime de Marseille.


            Partager Partager

La tour Icade (à gauche) devait être l'une des pièces de la future skyline marseillaise (photo ©DR)
La tour Icade (à gauche) devait être l'une des pièces de la future skyline marseillaise (photo ©DR)
FRANCE / MARSEILLE. La crise vient de sonner le glas d’un des cinq projets de tour prévus sur la façade maritime de la cité phocéenne.

Icade (groupe Caisse des Dépôts) a en effet renoncé à son projet de gratte-ciel qui devait voir le jour dans le secteur d’Arenc. 

Dans un communiqué commun, Icade et le Grand port maritime de Marseille (GPMM) ont annoncé « la fin de leurs négociations » sur ce projet qui devait agréger, outre la tour et ses 32.000 m2, près de 50.000 m2 de logements, bureaux et commerces sur un îlot de 2,5 hectares du domaine portuaire, au coeur du périmètre de l’opération d’urbanisme Euroméditerranée.

Cet abandon n’aura surpris personne sur les rives du Vieux-Port. Depuis dix-huit mois en effet, le projet était en stand-by, plombé par la conjoncture. 

 

« La morosité du marché immobilier depuis 2007 n’a pas permis d’arriver à un accord en 2008 », précisent les deux partenaires dans le communiqué. 

 


 


Un loyer trop élevé ?

La crise a en effet achevé de saper les fragiles fondations juridico-financières du programme échafaudées par le GPMM : ce dernier avait prévu de concéder la jouissance du terrain à Icade via une autorisation d’occupation temporaire longue durée (70 ans) en contrepartie du versement d’une redevance annuelle de 1,5 M€, fort onéreuse au regard des 200 M€ que s’apprêtait à investir le promoteur.

 

Début 2009, Icade a bien tenté d’obtenir du port une révision à la baisse du tarif de la redevance tout en lui demandant la cession d’une partie du foncier. 

 

Cette requête s’est heurtée à une fin de non-recevoir de la part du GPMM, ce dernier estimant que « cette offre actualisée n’était plus compatible avec les règles fixées dans la mise en concurrence initiale ».

 

Cette « incompatibilité » a donc poussé le port à déclarer l’appel d’offres sans suite. 

 

Reste désormais à envisager le futur de ces 2,5 ha, idéalement situés, à l’entrée du parc Habité, quartier résidentiel de 1.500 logements qu’Euroméditerranée souhaite voir émerger dans la zone arrière-portuaire.

 

 Le GPMM annonce que de nouvelles réflexions vont être engagées « sur le devenir de ces espaces « au mieux de ses intérêts »


Mercredi 1 Juillet 2009

Lu 5450 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.