Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Un nouveau billet de 50€ en vigueur en avril 2017



            Partager Partager

Le nouveau billet de 50 euros sera en circulation en avril 2017 (photo BCE)
Le nouveau billet de 50 euros sera en circulation en avril 2017 (photo BCE)
EUROPE. Comme annoncé en juin 2016, la Banque centrale européenne (BCE) a dévoilé, mardi 5 juillet 2016 à Francfort sur le Main, le nouveau billet de 50 euros de la série Europe. Cette coupure, qui remplacera progressivement l'ancienne, sera mise en circulation à partir d'avril 2017. Selon Yves Mersch, membre du directoire de la BCE, "elle s’inscrit dans le cadre des efforts constants menés pour sauvegarder la stabilité de l’euro, une monnaie que 338 millions de personnes dans la zone euro utilisent quotidiennement. Le lancement progressif des nouveaux billets en euros comportant de nouveaux signes de sécurité améliorés souligne également l’engagement de l’Eurosystème en faveur de la monnaie fiduciaire, moyen de paiement fiable et efficace. »

Le billet de 50 euros est la valeur la plus largement utilisée selon la BCE.

Le communiqué de la BCE publié mardi 5 juillet 2016 précise que "la nouvelle coupure de 50 euros comporte une fenêtre portrait, un nouveau signe de sécurité innovant utilisé pour la première fois dans le billet de 20 euros de la série Europe. Lorsqu’on regarde le billet par transparence, une fenêtre transparente située dans la partie supérieure de l’hologramme fait apparaître un portrait de la princesse Europe, personnage de la mythologie grecque, qui est visible sur les deux faces du billet. Le même portrait figure également dans le filigrane. Le recto du billet présente un « nombre émeraude », un nombre brillant qui change de couleur selon son inclinaison, passant du vert émeraude au bleu profond, et produit un effet de lumière qui se déplace de haut en bas et de bas en haut. Grâce à ces signes de sécurité, il est facile de vérifier l’authenticité du nouveau billet de 50 euros à l’aide de la méthode consistant à « toucher, regarder, incliner".

Très proche de l'actuel billet de 50 euros, le nouveau (140 sur 77 mm) plus orangé bénéficiera, outre de nouveaux signes de sécurité, de la présence sur la carte de l'Europe de Malte et de Chypre, entrés depuis 2002 dans la zone euro. Euro sera aussi écrit en cyrillique en plus des alphabets latin et grec et les initiales de la BCE apparaissent en neuf variantes au lieu de cinq.

La série Europe va continuer, au rythme de un par an, à remplacer la série d'origine. Il reste encore les billets de 100 et 200 euros à entrer en circulation. Le billet de 500 euros, présent dans la série d'origine, ne sera pas renouvelé. La BCE a cessé de le produire.
La première série continuera à avoir cours légal jusqu'à épuisement des stocks.


Mardi 5 Juillet 2016

Lu 1757 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.