Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Un mort en Tunisie lors des manifestations de protestation contre l'austérité




Youssef Chahed, ici lors de son intervention au Tunisia Investment Forum, doit faire face au mécontentement des Tunisiens (photo : F.Dubessy)
Youssef Chahed, ici lors de son intervention au Tunisia Investment Forum, doit faire face au mécontentement des Tunisiens (photo : F.Dubessy)
TUNISIE. Un homme de quarante-trois ans est décédé dans la nuit du lundi 8 au mardi 9 janvier 2018 des suites de ses blessures. Il participait à une manifestation à Tebourba au sud de Tunis. De nombreux mouvements sociaux se déroulent dans plusieurs villes du pays depuis quelques jours pour se plaindre notamment du futur budget d'austérité 2018, de la hausse de la TVA et des contributions sociales applicable depuis le 1er janvier 2018.

Le ministère tunisien de l'Intérieur a démenti l'implication de la police dans ce décès indiquant que la manifestant souffrait de troubles respiratoires et ne portait aucune marque de violence.

Parallèlement, une quarante de personnes - dont seize à Kasserine, région déshéritée du centre de la Tunisie - a été arrêtée et onze membres de forces de l'ordre blessés (quatre véhicules de police endommagés) alors que plusieurs bâtiments publics ont été dégradés.

Pour Youssef Chahed, "nous n'avons pas vu des protestations mais des gens qui cassent, volent et agressent les Tunisiens." Le chef du gouvernement tunisien a soufflé le chaud et le froid sur les ondes de la radio Mosaïque FM : "nous disons aux casseurs et à ceux qui les incitent que, pour le gouvernement, la seule solution est d'appliquer la loi. Le gouvernement est prêt à écouter mais chaque personne voulant manifester doit le faire de manière pacifique."

En écho, Ridha Chalghoum, ministre tunisien des Finances, indiquait que "parmi les acquis de la démocratie, il y a la possibilité de manifester, mais nous avons aussi l’obligation de travailler pour une économie tunisienne saine où cette croissance qui a pointé le bout du nez en 2017 se consolide davantage pour qu’elle soit créatrice d’emplois." Pour rassurer les manifestants, il insiste sur le fait que « le chef du gouvernement s’est engagé à ne pas augmenter les produits de première nécessité, les taxes ne touchent en rien le panier des produits alimentaires car ils sont hors champ TVA ."




Mardi 9 Janvier 2018



Lu 3458 fois

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

L’Egypte de Sissi : un retour sur l’échiquier international ? (Partie 2)


avis d'expert

Roland Lombardi, analyste au groupe JFC Conseil, consultant indépendant en géopolitique et chercheur associé à l'IREMAM à Aix-en-Provence


 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA