Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Tunis veut retrouver ses 900 000 croisiéristes


shippax

Activité récente et prometteuse mais soumise aux aléas sécuritaires, la destination Tunisie espère séduire autant de croisiéristes en 2013 qu'en 2012 et retrouver un jour ses 900 000 passagers de 2010.


            Partager Partager

Mustapha Jabeur, PDG de GSC ( Goulette shipping Cruise)
Mustapha Jabeur, PDG de GSC ( Goulette shipping Cruise)
Représentant 7% du PIB, le tourisme reste l'un des secteurs les plus touchés par la crise politique et socio-économique qui sévit en Tunisie depuis la révolution du 14 janvier 2011. L’activité de croisières, une des niches naissante, n'est pas épargnée.

En 2012, le terminal de la Goulette, situé en proche banlieue nord de Tunis, n’aura accueilli que 582 000 croisiéristes pour 227 escales. Un résultat pourtant en hausse par rapport à l’année 2011 (313 000 passagers et 135 escales). En revanche, ces chiffres se montrent bien éloignés des performances de 2010, considérée comme une année de référence avec 896 000 croisiéristes et 406 escales.

Malgré la crise et la timide reprise de 2012, Mustapha Jabeur, PDG du terminal tunisien, se veut optimiste. Selon lui, l'activité de 2013 devrait avoisiner celle de 2012. « Par contre nous nous attendons, en 2014, à une nette amélioration. Nos prévisions sont basées sur des réservations effectuées par les armateurs, notamment ceux qui ont presque suspendu leur activité sur la Tunisie au cours des deux dernières années » précise-t-il. Des pré-réservations cependant en sursis, car leur maintien ou leur annulation demeure suspendu à l'évolution de la situation sécuritaire dans le pays.

Investissement sur la communication

Après avoir investit dans un terminal croisières, Tunis veut désormais capitaliser sur ce marché (photo F.Dubessy)
Après avoir investit dans un terminal croisières, Tunis veut désormais capitaliser sur ce marché (photo F.Dubessy)
Tunis ne goûte que depuis très récemment à la croisière. « La Goulette Shipping Cruise » (GSC) date seulement de 2007. Les travaux de construction de ce terminal, qui comporte deux postes à quai de 657 m d'un tirant d'eau de 10 m, ont été finalisés en 2010 et l'activité n’a effectivement démarré qu’en juin 2010. Avant cette date, la direction du port de la Goulette gérait la croisière au même titre que les autres activités.

« Ce choix de concéder à un opérateur indépendant a permis, selon Mustapha Jabeur, de doter le site tunisien de plus d'attractivité et d'améliorer, notablement, la qualité des services offerts, qui deviennent, du coup, plus ciblés et mieux adaptés à cette catégorie de passagers.» Outre les deux nouveaux postes à quai, GSC dispose de deux autres postes concédés par l'Office de la Marine Marchande et des Ports (OMMP) lui permettant d’avoir une capacité d'accueil de quatre à cinq navires.

« Tous les travaux d’infrastructure ont été finalisé avant la révolution, depuis, plus aucun investissement. Nous nous concentrons surtout sur le développement de la logistique interne, la communication et l'amélioration du partenariat avec les autres organismes susceptibles d'améliorer la rentabilité de la filière comme l'Office National du Tourisme et du Thermalisme (ONTT), la Fédération tunisienne des agents de voyages ( FTAV), le ministère de la Culture... » commente le PDG de GSC.

A l'échelle internationale, les efforts se focalisent sur l'amélioration de l'image de la destination et le renforcement de la communication à travers, notamment, une plus grande présence dans les manifestations internationales spécialisées. « GSC est désormais membre de l'Association Med cruise, option qui lui permet d'avoir accès à l'information et à mieux se positionner par rapport aux autres acteurs méditerranéens. »


Lire l'ensemble du dossier

Jeudi 28 Mars 2013

Lu 1064 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.