Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Trois nouveaux candidats, dont un Chinois, pour la reprise de l'aéroport de Toulouse-Blagnac



            Partager Partager

L'aéroport de Toulouse-Blagnac devient de plus en plus convoité (photo : Aéroport de Toulouse-Blagnac)
L'aéroport de Toulouse-Blagnac devient de plus en plus convoité (photo : Aéroport de Toulouse-Blagnac)
FRANCE. Des candidatures de dernière minute viennent de se faire connaître pour la reprise des 49,99% de parts détenues par Casil Europe dans l'aéroport de Toulouse-Blagnac (9,6 millions de passagers en 2018). Selon le journal La Dépêche, EDF Invest, le fonds d'investissement d'EDF, Edeis, groupe français d'ingénierie, et un autre consortium chinois aux contours énigmatiques, rejoignent les trois dossiers déjà pré-sélectionnés, tous émanaient jusqu'alors d'entités françaises (Vinci Airports, Ardian, Eiffage).

Détenteur de 51% du capital de l'aéroport de Toulouse-Francazal, Edeis envisage de monter un consortium avec les actionnaires publics locaux qui détiennent déjà 40% des actions (CCI de Toulouse 25%, Toulouse Métropole 5%, région Occitanie 5% et département de Haute-Garonne 5%) de l'autre plate-forme toulousaine qu'il convoite.

Les trois nouveaux prétendants viennent s'ajouter à la liste de la Banque Lazard, en charge de la vente des parts du consortium chinois Casil Europe qui se retrouve donc avec six candidats.

L'aéroport de Toulouse-Blagnac est actuellement, et depuis sa privatisation en avril 2015, détenue par Casil Europe (49,99%), les quatre collectivités pré-cités (40%) et l'Etat français (10,01%).

Trois syndicats départementaux, CGT, FSU et Solidaires - qui contestent depuis 2015 la privatisation - s'opposent à la vente des parts et demandent leur séquestre à titre provisoire le temps que la justice administrative se prononce en appel sur l'annulation de la vente à Casil Europe d'une partie de ses actions, ce qui ne devrait pas intervenir avant septembre 2019. Le tribunal de commerce étudiera la mise sous séquestre le 13 mars 2019. Tandis que Bruno Le Maire, ministre français de l'économie, recevra les actionnaires locaux le 6 mars 2019.

Eric Apim

Lundi 25 Février 2019

Lu 1015 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.