Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Trois équipes d’urbanistes en lice pour l’extension d'Euroméditerranée


Rédigé par le Jeudi 18 Décembre 2008 | Lu 3317 commentaire(s)

Le CA d'Euroméditerranée vient de retenir trois équipes d'urbanistes pour plancher sur le projet urbain de l'extension de l'opération d'urbanisme marseillaise. L'établissement public mise sur une opération d'urbanisme de 169 hectares.


Le périmètre de l'extension couvre 169 ha de la zone arrière-portuaire (en bleu), au nord du périmètre actuel
Le périmètre de l'extension couvre 169 ha de la zone arrière-portuaire (en bleu), au nord du périmètre actuel
FRANCE. Réuni aujourd’hui à Marseille, le conseil d’administration de l’établissement public d’aménagement Euroméditerranée (EPAEM) a retenu trois équipes d’urbanistes/paysagistes pour plancher sur l’extension de l’opération d’urbanisme.

Les groupements retenus sont :
- l’agence A/NM/A, de l’urbaniste parisien Nicolas Michelin, associée à l’architecte niçois Laurent Hodebert et au paysagiste Michel Corajoud (Paris),
- l’urbaniste parisien Bruno Fortier et l’agence TN+ (Paris) qui associe les paysagistes Bruno Tanant et Jean-Christophe Nani,
- l’urbaniste parisien François Leclerq associé aux architectes marseillais Rémy Marciano et Jacques Sbriglio et à l’agence de paysagiste TER (Paris).
Au total, 38 équipes avaient fait acte de candidature dans le cadre de la consultation internationale lancée en juillet par l’EPAEM.


54 M€ de budget en 2009


Les trois équipes présélectionnées disposent désormais d’un gros semestre pour définir le projet d’aménagement urbain durable (PAUD) qui doit servir de matrice au schéma d’organisation spatiale des 169 hectares de l’extension d’Euroméditerranée. Le choix du lauréat interviendra en septembre 2009.


En outre, le conseil d’administration a approuvé le budget 2009 de 54 M€ ainsi que le plan d’investissement quadriennal qui prévoit, pour l’EPAEM et ses partenaires, 240 M€ d’investissements en travaux d’aménagement auxquels s’ajoutent 300 M€ d’équipements publics et 1 Md€ d’investissements privés.

Euroméditerranée et ses partenaires devraient donc générer d’ici à 2013 environ 1,5 Md€ d’investissements directement injectés dans l’économie de la cité phocéenne.




Lire aussi :
< >

Jeudi 2 Décembre 2021 - 16:40 Le secteur du tourisme marocain broie du noir