Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Trois compagnies aériennes françaises craignent le monopole d'Air France sur le marché loisirs


Rédigé par , le Jeudi 31 Mai 2012 - Lu 2254 fois


Les aides à Air France chagrinnent les autres compagnies françaises (photo F.Dubessy)
Les aides à Air France chagrinnent les autres compagnies françaises (photo F.Dubessy)
FRANCE. Antoine Ferretti, PDG d'Air Méditerranée, Jean-François Dominiak, directeur général d'Europe Airpost et Laurent Magnin, PDG d'XL Airways France. Ils se sont mis à trois pour écrire un manifeste au nouveau ministre français délégué aux transports Frédéric Cuvillier.

Ces compagnies aériennes françaises remettent en cause une partie du projet industriel et stratégique d'Air France, baptisé Transform 2015 et qui prévoit d'augmenter de quatorze avions la flotte de Transavia France, "ce qui conduirait à accroître de plus de 35% l'offre globale d'un secteur déjà presque saturé par l'arrivée en France de compagnies aériennes basées dans les pays émergents de l'Europe" se plaignent les signataires.

Dans cette lettre ouverte publiée jeudi 31 mai 2012, les dirigeants d'Air Méditerranée, Europe Airpost et XL Airways France, notent que "dans ce contexte, l’État actionnaire du groupe Air France, maison mère de Transavia, avaliserait donc le projet de tripler la flotte d'une compagnie n'ayant eu aucun exercice rentable depuis sa création." Tout en soulignant, "il ne nous appartient pas de critiquer la libre concurrence dans un cadre normal de compétition" les trois compagnies précisent que "la destruction du pavillon privé français par une entreprise dont l’État est actionnaire, même minoritaire, pose un problème. Car, Transavia France, depuis sa création il y a cinq ans, n'a jamais enregistré de bénéfices, et a même cessé il y a deux ans de publier ses comptes. La compagnie ne doit sa survie qu'au renflouement permanent de son actionnaire unique, Air France, dont l’État est actionnaire à hauteur de 15,8%."

Les signataires appellent le ministre à la "vigilance... Il ne faut pas que la volonté d'Air France de capter le marché loisirs, pour y installer un monopole de fait, se traduise par la destruction des compagnies françaises qui assurent comme elles peuvent la pluralité du pavillon" écrivent-ils.

Air Méditerranée, Europe Airpost, et XL Airways France représentent 2 000 emplois.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info