Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Trafic stable en 2018 pour le port de Marseille à 81 Millions de tonnes


Rédigé par , le Vendredi 11 Janvier 2019 - Lu 2654 fois


Jean-Marie Forneri, président du Conseil de surveillance du GPMM, et Christine Cabau-Woehrel, présidente du Conseil d'administration du GPMM, terminent leur plan d'actions 2014-2018 (photo : F.Dubessy)
Jean-Marie Forneri, président du Conseil de surveillance du GPMM, et Christine Cabau-Woehrel, présidente du Conseil d'administration du GPMM, terminent leur plan d'actions 2014-2018 (photo : F.Dubessy)
FRANCE. Le Grand port maritime de Marseille-Fos (GPMM) réalise en 2018 un trafic global en très légère hausse (+1%) à 81 M€ par rapport au précédent exercice.

Une année marquée principalement par la progression des vracs solides (15,2 millions de tonnes soit +12%) et du nombre de passagers avec l'atteinte du cap des trois millions (+11%) dont 1,7 million (+ 15%) pour l'activité croisières et 1,3 million (+6%) pour les lignes régulières. Selon Christine Cabau-Woherel, présidente du directoire du GPMM, "1,9 million de croisiéristes sont attendus en 2019 pour atteindre les 2 millions en 2020."

Les conteneurs affichent également une progression (1,4 million d' EVP soit +2%), "pour la cinquième année consécutive", souligne la président du directoire. Seuls les vracs liquides (45,5 millions de tonnes dont 42 MT pour les hydrocarbures et 3,4 MT pour les vracs chimiques) se trouvent en baisse de 2% - alors que le GNL progresse de 9% - ainsi que les marchandises diverses (20,2 millions de tonnes avec -1%) à cause de la chute du conventionnel (-11%).

60 M€ investis en 2018

En 2018, plus de 150 hectares ont fait l'objet de contractualisation et de négociations commerciales dont 125 hectares dans les bassins ouest et 7,5 hectares dans les bassins est. Avec notamment les arrivées annoncées de Quechen (promesse de bail), Eranova (convention d'implantation), des bitumes d''Asphal Tex (convention d'implantation) et BMG (contrat de réservation). L'année a également connu la mise en service du premier bâtiment de 45 000 m² du parc IDEC Life, opéré par XPO Logistics pour Electro Dépôt et l'extension des surfaces pour les voitures avec GEFCO (6 hectares) et TEA (5 hectares) dans les bassins ouest.

"La politique domaniale du port de Marseille-Fos poursuit l'objectif de créer de la valeur au service des entreprises", commente Christine Cabau-Woehrel. En 2019, le GPMM mettra sur le marché quatre lots sur Distriport et des parcelles restantes sur le lotissement des Agnelles. Elle verra aussi l'installation des entrepôts WLIFE, de Mediaco et de Virtuo.

Le GPMM a investi 60 M€ en 2018 dans le cadre de la dernière année de son Projet stratégique 2014-2018. Dont 11 M€ pour l'infrastructure de la darse 2, 5 M€ pour l'aménagement des terminaux Corse et Maghreb, 3 M€ pour les dessertes ferroviaires et le transport combiné et 3 M€ pour la logistique.
En 2019, ce montant sera porté à 85 M€ dont 58 M€ pour le développement et 27 M€ pour le maintien des installations















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info