Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Toulon, gagnant des conflits sociaux à Marseille


Rédigé par , le Mardi 15 Juillet 2014 - Lu 6941 fois


Suite aux mouvements sociaux initiés dans le port Phocéen, la Chambre de commerce et d’industrie du Var, concessionnaire du Port de Toulon, a accueilli les ferries et paquebots. (Photo CCIV)
Suite aux mouvements sociaux initiés dans le port Phocéen, la Chambre de commerce et d’industrie du Var, concessionnaire du Port de Toulon, a accueilli les ferries et paquebots. (Photo CCIV)
FRANCE. La tempête sociale qui s’est abattue sur à la SNCM et les vents violents ont eu raison des escales de ferries et paquebots à Marseille du 24 juin au 6 juillet 2014. Une grande partie des navires à passagers ont été détournés vers le port de Toulon. " Concrètement, en cumulant détournements et activité programmée, 24 paquebots de croisière et leurs 80.000 passagers et équipages auront escalé sur les quais de Toulon et La Seyne entre le 24 juin et le 12 juillet" précise la Chambre de commerce et d'industrie du Var, gestionnaire du port de Toulon, dans un communiqué.

Si les salariés de la SNCM ont repris le travail jeudi 10 juillet 2014, le Mistral lui n’est pas tombé entrainant le détournement samedi 12 juillet 2014 du Costa Serena de Marseille à Toulon.

" Simultanément, 9 escales supplémentaires de ferries sont venues s’ajouter à celles dont Toulon est le port d’attache, soit un total de 96 escales ferries. Les opérations de fret ont également été reportées sur les quais de la ville Préfecture. On estime ainsi que l’impact économique pour l’économie varoise est quasi doublé par rapport aux prévisions : un boni de 2,5 millions d’euros ! 3 semaines qui pourraient s’illustrer par cette image extraordinaire de la journée du 5 juillet où rien moins que 3 paquebots et 5 ferries formaient un ballet majestueux laissant à peine entrevoir le bleu des eaux toulonnaises…", a précisé la Chambre de commerce et d’industrie du Vargestionnaire du port de Toulon.

Jacques Bianchi, Président de la CCI du Var s'est dit attristé de la situation de la SNCM tout en précisant que l'impact du conflit social associé à la mauvaise météo à Marseille avait induit un quasi doublement des recettes pour l'économie varoise. (Photo NBC)
Jacques Bianchi, Président de la CCI du Var s'est dit attristé de la situation de la SNCM tout en précisant que l'impact du conflit social associé à la mauvaise météo à Marseille avait induit un quasi doublement des recettes pour l'économie varoise. (Photo NBC)
« En tant que chef d’entreprise, je suis très triste de cette situation que connaît la compagnie SNCM et si les chiffres des dernières semaines nous sont favorables, je n’ai nulle envie de m’en réjouir. "Sauver les meubles" me semblait prioritaire, c’est pourquoi j’ai tenu à ce que nous nous montrions capables d’apporter des alternatives et solutions à nos homologues consulaires de l’île de beauté, à nos partenaires opérateurs portuaires, à la communauté corse, aux vacanciers aussi », a commenté Jacques Bianchi, Président de la CCI du Var.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info