Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

TotalEnergies dément vouloir se retirer du projet Arzew en Algérie


Rédigé par , le Jeudi 25 Août 2022 - Lu 831 fois


TotalEnegies est présente aux côtés de Sonatrach dans le projet du complexe d'Arzew (photo: DR)
TotalEnegies est présente aux côtés de Sonatrach dans le projet du complexe d'Arzew (photo: DR)
ALGÉRIE / FRANCE. Rejetant des informations publiées par le site Africa Intelligence, TotalEnergies a indiqué, mercredi 24 août 2022, poursuivre son engagement dans le projet de construction d'un complexe pétrochimique à Arzew en Algérie. "L'information relayée par l'article d'Africa Intelligence est fausse", a déclaré un porte-parole de la compagnie française à l'agence de presse Reuters.

Le journal numérique invoquait notamment, lundi 22 août 2022, comme raisons de ce retrait "un manque de rentabilité" et "la lenteur du gouvernement algérien". Il aurait été annoncé à Sonatrach, selon cette même source, par courrier au cours du mois de juillet 2022.

Dans le cadre d'un partenariat global amorcé en 2017, la compagnie française avait signé, en octobre 2018, un pacte d'actionnaires, avec l'Algérienne Sonatrach pour créer la co-entreprise Sonatrach Total Entreprise Polymères (STEP). Cette société a depuis en charge de mener le projet pétrochimique commun aux deux géants des hydrocarbures situé dans la wilaya d'Oran, à 400 kilomètres à l'ouest d'Alger. Il comprend la construction d'une usine de déshydrogénation de propane (PDH) et d'une usine de production de polypropylène (PP) d'une capacité de 550 000 tonnes par an. Le design technique aurait été arrêté en février 2022.

14 mrds$ d'investissement

La STEP prévoit d'investir 1,4 mrd$ (1,4 mrd€) dans cette opération. L'enveloppe nécessaire sera abondée à 51% par la compagnie algérienne (51%) et à 49% par son homologue française.

Le futur complexe sera plus vaste puisqu'il accueillera également une unité de production de méthanol (Sonatrach Arzew Methanol) ainsi qu'une de méthyl tert-butyl éther, ou MTBE, (Sonatrach Arzew Methyl Tertiary Butyl Ether). Sonatrach financera et exploitera seule ces deux usines.

La mise en service du complexe d'Arzew est prévue en 2026.

"La production sera destinée en priorité au marché domestique et méditerranéen, Total étant en charge de la commercialisation du reste de la production sur l’Europe", précisait un communiqué de TotalEnergies en mai 2018..

Cette polémique intervient alors qu'Emmanuel Macron se trouve sur le sol algérien pour une visite qualifiée d'"amitié". Le président de la République française doit se rendre à Alger, où il aura un entretien avec son homologue Abdelmadjid Tebboune, puis à Oran.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info