Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Total ne pourra pas acheter les actifs algériens d'Anadarko



            Partager Partager

Anadarko Algérie échappe à Total. Photo DR
Anadarko Algérie échappe à Total. Photo DR
ALGERIE. Le gouvernement algérien a demandé mercredi 4 décembre à la Sonatrach de faire jouer son droit de préemption concernant les actifs de possède Anadarko en Algérie.

Filiale du groupe américain ne tombera donc pas dans l'escarcelle de Total. Le groupe pétrolier français a conclu en mai 2019 avec Occidental Petroleum (OXY) un accord portant sur l'acquisition pour 8,8 milliards de dollars des actifs pétroliers et gaziers d'Anadarko en Afrique. Anadarko Afrique représente 1,2 milliards de barils de réserves de pétrole et de gaz.

L'acquisition d'Anadarko, la plus importante du groupe depuis vingt ans, aurait permis à Total de devenir un acteur majeur des hydrocarbures en Algérie.

 

 
 

Gérard Tur
Mercredi 4 Décembre 2019

Lu 2759 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.