Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Total multiplie les contrats « historiques »




Total profite des difficultés de certaines compagnies nées de la chute du prix du baril pour réaliser des croissances externes. Photo Total.
Total profite des difficultés de certaines compagnies nées de la chute du prix du baril pour réaliser des croissances externes. Photo Total.
FRANCE. Total a le vent en poupe. Début juillet, le géant français devenait le premier pétrolier occidental à reprendre pied en Iran. À la tête d'un consortium international qu'il contrôle à 51%, il signait un contrat de 4,8 mrds $ pour assurer le développement pendant 20 ans de la phase 11 de Pars-Sud. La production du champ gazier est estimée à 370 000 barils équivalent pétrole par jour.

Le 21 août, c'est cette fois un rachat qu'annonce Total. Dans un communiqué de presse, Total précise que « l’accord prévoit que  A.P. Møller – Mærsk recevra l’équivalent de 4,95 milliards de dollars en actions Total et que Total reprendra à son compte 2,5 milliards de dollars de dette de Maersk Oil. Total émettra 97,5 millions d’actions Total destinées à A.P. Møller – Mærsk A/S , sur la base d’un prix égal à la moyenne des cours cotés des vingt séances de bourse ayant précédé le 21 août (date de signature), ce qui représentera 3.75 % du capital social élargi de Total ».

Pour la coquette somme de 7,45 mrds $, le groupe pétrolier rachète donc le danois Maersk Oil & Gaz. Une fois bouclée début 2018, il s'agira de la plus grosse acquisition de Total depuis sa fusion avec Elf en 1999. Maersk Oil & Gaz va permettre à Total d'augmenter ses réserves de pétrole de 10% soit un milliard de barils et de produire 3 millions de barils jour d'ici 2020.

« L’intégration des activités de Maersk Oil fera de Total le second opérateur en Mer du Nord, bénéficiant de positions majeures au Royaume-Uni, en Norvège et au Danemark, et augmentera la part d’actifs OCDE conventionnels dans notre portefeuille » explique Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total . « La combinaison des activités internationales très complémentaires de Total et de Maersk Oil dans le Golfe du Mexique aux États-Unis, en Algérie, en Afrique de l’Est, au Kazakhstan et en Angola créera également de la valeur au travers de synergies commerciales, opérationnelles et financières »
 
Avec près de 100 000 salariés, Total génère un chiffre d'affaires (2016) de 149,7 mrds $ dans 130 pays.


Arthur Maffren


Mardi 22 Août 2017



Lu 2134 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.














Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA