Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Total démarre sa bioraffinerie à la Mède près de Marseille


Rédigé par , le Mercredi 3 Juillet 2019 - Lu 1899 fois


La reconversion a nécessité 275 M€ d'investissement (photo : Total)
La reconversion a nécessité 275 M€ d'investissement (photo : Total)
FRANCE. La reconversion par Total de sa raffinerie d'hydrocarbures de la Mède, dans la commune de Châteauneuf-les-Martigues, près de Marseille, en bioraffinerie est achevée. L'usine produit ses premiers litres de biocarburants, annonce, dans un communiqué publié mercredi 3 juillet 2019, le pétrolier français.

Le projet a démarré en 2015 et il a fallu attendre mai 2018 pour qu'il obtienne son autorisation d'exploitation.

Après un investissement de 275 M€, le site de la Mède dispose désormais d'une bioraffinerie d'une capacité de 500 000 tonnes par an de biocarburants (HVO), d'une ferme solaire d'une capacité de 8 MW (équivalent de l'énergie consommée par 13 000 habitants par an), d'une unité de production d'AdBlue (additif permettant de réduire les émissions d'oxydes d'azote des poids lourds) d'une capacité de 50 000 mètres cubes par an, d'une plate-forme de logistique et de stockage d'une capacité de 1,3 million de mètres cubes par an et d'un centre de formation sur installations réelles (2 500 stagiaires par an). "65 % des commandes ont été passées à des entreprises locales, ce qui a représenté 800 emplois et 140 millions d’euros de chiffre d’affaires. Par ailleurs, Total a mobilisé 5 millions d’euros pour le développement économique du territoire Fos-Etang de Berre à travers notamment le soutien d’initiatives en faveur de l’emploi, d’implantations de projets industriels et d’aides aux entreprises de sous-traitance", précise le pétrolier.

Un débouché à l'agriculture française

A partir de 60-70% d'huiles végétales 100% durables (colza, palme, tournesol...) et de 30-40% de retraitement de déchets (graisses animales, huiles de cuisson, huiles résiduelles...), la bioraffinerie livrera un biocarburant HVO de qualité premium, du biodiesel ainsi que du biojet pour l'aviation. "Notre bioraffinerie permettra de produire en France des biocarburants qui étaient jusqu'alors importés", commente Bernard Pinatel, directeur général Raffinage-Chimie de Total.

Par contrat avec le gouvernement français, "Total s’est engagé à traiter chaque année au maximum 300 000 tonnes d’huile de palme – soit moins de 50 % du volume des matières premières nécessaires – et au minimum 50 000 tonnes de colza français afin d’assurer un débouché supplémentaire à l’agriculture française", indique le communiqué.

Selon Total, cette reconversion va permettre de maintenir 250 emplois sur place.




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info