Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Tensions accrues à la frontière entre le Liban et Israël



            Partager Partager

L'armée israélienne va boucher les tunnels découverts à sa frontière (photo : Tsahal)
L'armée israélienne va boucher les tunnels découverts à sa frontière (photo : Tsahal)
LIBAN / ISRAËL. La tension monte d'un cran entre le Liban et Israël depuis que l'armée israélienne a décidé de détruire des tunnels d'attaque du Hezbollah qui débouchaient sur son sol en lançant son opération "Bouclier du Nord". Des installations dont la présence a été depuis confirmée par la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul).

Le mouvement chiite libanais avertissait, dimanche 9 décembre 2018 par la voix de son secrétaire général adjoint Naim Qassem, qu'aucune ville israélienne ne se trouve "à l'abri des missiles du Hezbollah (...) L'arrière pays jusqu'à Tel Aviv peut être touché."

La veille, des soldats de Tsahal avaient tirés des coups de feu, à l'Est du village libanais de Meiss al-Jabal, contre trois membres présumés du Hezbollah, à la ligne de démarcation entre les deux pays. Selon, l'agence de presse libanaise NNA, il s'agissait en fait d'une simple patrouille de l'armée libanaise, non reconnue à cause du brouillard épais, et l'armée israélienne a uniquement effectué des tirs de sommation, en l'air.

"Eliminer la menace"

"Si nous estimons que pour déjouer la menace des tunnels, il faut mener des opérations de l'autre côté, alors, nous opérerons de l'autre côté de la frontière", indiquait Israel Katz, ministre des Renseignements et des Transports.

Les Israéliens ont découvert les débouchés de deux tunnels et en cherche un troisième. "Si vous regardez les tunnels du Hamas, ils sont très étroits - conçus à la base pour une seule personne. Les tunnels du Hezbollah sont larges. ils permettent à plusieurs individus d'entrer en même temps et de faire entrer également des motos, des véhicules...", soulignait Benjamin Netanyahou. Le premier ministre israélien craint un plan visant à isoler les communautés de cette région pour "lancer une campagne de meurtres et kidnappings."

Selon le général Ronen Mannelis de l'armée israélienne, les dirigeants libanais et l'armée libanaise ferment les yeux sur ces tunnels du Hezbollah. "La poursuite de cette activité entraînera une détérioration de la sécurité et ce qui arrivera au Liban sera le double de ce qui s'est produit à Beyrouth pendant la guerre du Liban en 2006", prévient-il dans une interview au journal britannique Al-Sharq Al-Awsat parue lundi 10 décembre 2018. "Cela fait douze ans de silence avec le Liban ... Nous voulons que ce silence dure encore douze ans, et plus que cela, vingt à vingt cinq ans, mais nous sommes déterminés à éliminer la menace à la sécurité qui pèse sur nous", insiste-t-il.


Lundi 10 Décembre 2018

Lu 1107 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXIONS

Israël/Russie : Des relations plus profondes qu'on ne le croit...

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE