Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Surface de séparation...

par Willam Allaire



            Partager Partager

Cette semaine, la planète du ballon rond était bleue comme une orange amère.

Incapables de se départager lors de la phase de qualification régulière au Mondial sud-africain, les sélections algérienne et égyptienne de foot ont dû jouer un match d’appui sur terrain neutre.

Khartoum, la capitale du Soudan, a donc été le théâtre de la victoire des « fennecs » sur les « pharaons », un succès qui a déclenché une vague de liesse populaire à Alger... et une crise diplomatique entre les deux pays.

A l’origine de cette poussée de fièvre, nulle erreur d’arbitrage, ni filouterie manuelle d’un attaquant, mais l’accueil pour le moins musclé reçu par le bus de la sélection algérienne à l’aéroport du Caire quatre jours plus tôt.

Un peu plus au nord, un autre derby se joue pour l’instant sur tapis vert.

Onze ans après avoir été reconnue officiellement par la FIFA, la sélection de foot palestinienne attend toujours, faute de stade homologué, de pouvoir participer aux qualifs de la coupe du Monde.

A l’instigation de la FIFA, un stade devait être construit à El-Bireh, la municipalité jumelle de Ramallah, en partie grâce à des financements européens.

Le coup d’envoi des travaux avait été donné... les entreprises s’apprêtaient à installer le gazon synthétique quand l’Armée israélienne a renvoyé les ouvriers au vestiaire prématurément...., non pas à la suite d’un envahissement de terrain, mais pour des raisons bassement bureaucratiques : une partie du terrain se trouve en zone B, zone mixte de la Cisjordanie contrôlée à la fois par Israël et l’Autorité palestinienne.

Enfin, la mixité est théorique... car en réalité, toute la zone B est surveillée par Tsahal, l’Etat israélien ayant une confiance très limitée dans la capacité de la défense palestinienne à repousser les offensives d’un buteur du Hamas.

Depuis le coup de sifflet de l’Armée, les deux camps se perdent en d’interminables discussions pour tenter de définir non pas un plan... B, le simple énoncé de la deuxième lettre de l’alphabet donnant des sueurs froides aux diplomates... mais un compromis.

Parmi les tactiques envisagées : changer l’orientation du terrain, installer les deux buts en parallèle, garder la moitié de terrain en zone A, sous le seul contrôle palestinien, mais se contenter d’un terrain de foot à 7 ou d’un playground de basket...


Dimanche 22 Novembre 2009

Lu 464 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Septembre 2012 - 17:53 La piste aux (inaccessibles) étoiles

Jeudi 12 Juillet 2012 - 14:16 Cinecittà dans le décor ?


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.