Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Sonelgaz va développer les énergies renouvelables en Algérie



            Partager Partager

La centrale électrique hybride de Hassi R’Mel est la première centrale de son type dans le monde (photo : Portail algérien des énergies renouvelables)
La centrale électrique hybride de Hassi R’Mel est la première centrale de son type dans le monde (photo : Portail algérien des énergies renouvelables)
ALGÉRIE. Après le Maroc et son plan solaire, c’est au tour de l’Algérie de s'éveiller aux énergies renouvelables. Nordine Bouterfa, le PDG du groupe public d'électricité et de gaz Sonelgaz, dévoilait, lundi 10 octobre 2011, un plan algérien consistant à augmenter sa production d'électricité à partir de sources alternatives renouvelables. 

Actuellement, l'Algérie produit la quasi-totalité de ses besoins en électricité à partir du gaz naturel.

Le montant global du plan de développement algérien de la production d'électricité entre 2011 et 2021 (2 600 milliards de dinars soit 26 mrds€) comprend ainsi une part importante au développement de l'énergie d'origine renouvelable : 1 500 milliards de dinars soit 15 mrds€.

"D'ici 2030, environ 40% de la production d'électricité destinée à la consommation nationale sera d'origine renouvelable" commente le PDG de Sonelgaz. Et le groupe précise que "malgré un potentiel assez faible, le programme n’exclut pas l’éolien qui constitue le second axe de développement et dont la part devrait avoisiner les 3% de la production d’électricité en 2030."

Pariant sur l'après-hydrocarbure et la fin du nucléaire, l'Algérie inaugurait en juillet 2011 sa première centrale électrique hybride solaire gaz. Sa capacité de 150 mégawatts dans la région saharienne de Hassi R'mel comprend 120 mégawatts produits à partir du gaz et de 30 mégawatts par l'énergie solaire. Pariant sur l'avenir, la centrale représente un investissement de 35 milliards de dinars (350 M€).

Les investissements de Sonelgaz  vont conséquemment augmenter. En effet, en 2010, les investissements de Sonelgaz atteignaient 243 milliards de dinars (2,4 mrds€) : ils devraient passer à 4 700 milliards de dinars (46 mrds€) d'ici à 2021, précise Alger Nordine Bouterfa.

Voir aussi : Le rapport de Sonelgaz sur le développement des énergies renouvelables en Algérie

L'AFD appuie financièrement le Plan solaire marocain


Mardi 11 Octobre 2011

Lu 5056 fois





1.Posté par Mohamed le 12/10/2011 19:38
Bonsoir, j'aime bien cette initiative de Sonelgaz. J'ai une question : y aura t-il un institut pour faire des études ? J'aimerai bien que quelqu'un m'oriente. Merci d'avance.

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss