Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Sonatrach inaugure sa première centrale photovoltaïque à Ouargla



            Partager Partager

La centrale photovoltaïque fournira en électricité l'exploitation pétroloère proche (photo : Sonatrach)
La centrale photovoltaïque fournira en électricité l'exploitation pétroloère proche (photo : Sonatrach)
ALGÉRIE. L'inauguration de la centrale photovoltaïque d'Ouargla, dimanche 28 novembre 2018, marque un fort symbole dans la nouvelle stratégie énergétique de l'Algérie. Implantés précisément à Bir Rebaâ Nord, dans la daïra d'El-Borma (sud-est d'Ouargla) au centre du pays, les 31 320 panneaux photovoltaïques disposés sur une surface de vingt hectares représentent une capacité de production de 10 MW/an.

Cette nouvelle centrale - fruit d'un partenariat entre Sonatrach et l'Italien Eni (présent en Algérie depuis 1981), sera gérée par GSA (Groupement Sonatrach-Agip). Elle est la première centrale du groupe pétrolier algérien et a demandé un investissement de 16 M$ (14,2 M€). Proche du champ pétrolier de Bir Reaâ Nord, les panneaux fourniront en énergie les installations de production du gisement en lieu et place du gaz.

Parallèlement, les deux sociétés associées ont paraphé également un accord pour la construction d'un laboratoire de recherche avancée et de développement sur le site pour tester les technologies solaires et hybrides dans un environnement désertique. Ainsi qu'un texte créant une coentreprise spécifiquement dédiée au secteur de l'énergie renouvelable en Algérie. Sonatrach entend "solariser" 80% de ses gisements.

Un appel d'offres en préparation

La centrale d'Ouargla voit le jour dans le cadre du programme national des énergies renouvelables qui vise une production de 22 000 MW d'électricité à l'horizon 2030. Selon Mustapha Guitoni, elle vise à "satisfaire la demande nationale face à un besoin croissant du consommateur algérien. Mais aussi, à générer des emplois directs, en plus de la préservation de la ressource en hydrocarbures du pays." Le ministre algérien de l'Energie note que "d'importantes quantités de gaz naturel seront économisées et exportées, de quoi générer des recettes conséquentes."

L'Algérie prévoit de lancer, d'ici à la fin de l'année 2018, la production de 200 MW, dont 50 MW dans le grand Sud, par Shariket Kahrab wa Taket Moutajadida (SKTM), une filiale du groupe Sonelgaz. Parallèlement, Mustapha Guitoni prépare un appel d'offres, via la Commission de régulation de l'électricité et du gaz, pour une production de 150 MW. Il sera ouvert aux investisseurs nationaux ou en association avec des étrangers.


Mercredi 28 Novembre 2018

Lu 800 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 17:02 Enel met le cap sur les énergies propres


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle

Israël : Existe-t-il une alternative politique à Benyamin Netanyahou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss