Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Slovénie et Croatie en "teran miné"



            Partager Partager

Dejan Židan a fait part de son mécontentement à Bruxelles (photo : Ministère slovène de l'Agriculture)
Dejan Židan a fait part de son mécontentement à Bruxelles (photo : Ministère slovène de l'Agriculture)
SLOVÉNIE / CROATIE. Les contentieux entre la Slovénie et la Croatie depuis leurs indépendances en 1991 prennent parfois des détours inattendus. Ainsi, le dernier en cours porte tout simplement sur un cépage.

Entrée dans l'Union européenne le 1er mai 2004, Ljubljana bénéficie depuis d'une appellation d'origine protégée (AOP) au sein de l'Union européenne pour le teran, un vin rouge, produit dans la région du Karst. Or, ce même cépage existe aussi de l'autre côté de la frontière, en Croatie, plus précisément dans la région frontalière de l'Istrie. Lors de son adhésion à l'UE le 1er juillet 2013, la Commission européenne avait décidé de ne pas inclure la variété teran dans la liste de l'UE des AOP croates.

A l'époque, Bruxelles estimait (à juste titre on le voit !) qu' "au vu de la sensibilité de la question pour la Slovénie, le nom de variété à raisins de cuve «Teran», homonyme de l’appellation d'origine protégée slovène «Teran », n'a pas été inclus dans ce règlement dans l'attente d'une position négociée entre la Croatie et la Slovénie". Tout juste Zagreb obtenait seulement de faire figurer sur ses bouteilles l'AOP "Hvratska Istra" (Croatie Istrie).

Recours devant la Cour de justice de l'Union européenne

En mai 2017, alors que les discussions se trouvaient au point mort, la Commission européenne décidait cependant d'autoriser finalement - avec effet rétroactif au 1er juillet 2013 -, aux vignerons croates la mention du cépage teran sur leurs étiquettes. A certaines conditions cependant : "que ce soit exclusivement sous l'appellation d'origine protégée "Hrvatska Istra" et que "Hvratska Istra" apparaisse "dans le même champ visuel et que le nom teran figure à une taille de caractère inférieure à celle utilisée pour "Hvratska Istra"".

Vendredi 15 septembre 2017, furieux, le gouvernement slovène déposait un recours contre cette décision devant la Cour de justice de l'Union européenne arguant de l'illégalité de la procédure. "Elle aura des répercussions économiques pour les producteurs slovènes de teran", souligne Dejan Židan. Le ministre slovène de l'Agriculture dénonçait déjà, le 18 juillet 2017 à Bruxelles lors de la réunion du Conseil de l'agriculture et des pêches de l'UE, "la possibilité d'étiqueter des vins avec le nom du cépage Teran, identique à la désignation d'origine protégée Teran pour les vins produits dans la région du Karst en Slovénie... (elle) constitue une interférence avec la protection existante, entraînant une tromperie des consommateurs et causant des dommages économiques majeurs en raison d'une baisse des ventes et de la dégradation de l'appelation d'origine protégée existante." Dejan Židan concluait "qu'aucune appellation d'origine protégée pour le vin n'est protégée en toute sécurité et que la Commission pouvait interférer avec toutes les autres appellations d'origine protégées existantes pour le vin d'une manière similaire (non transparente)."


Mercredi 20 Septembre 2017

Lu 2674 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.