Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Selon l'Onu, la pandémie se nourrit de l'instabilité en Palestine


Rédigé par Eric Apim, le Mardi 27 Octobre 2020 - Lu 680 fois


La Covid-19 s'ajoute aux difficultés des Palestiniens - Ici un marché dans la vieille ville de Jérusalem - (photo : Pnud/Ahed Izhiman)
La Covid-19 s'ajoute aux difficultés des Palestiniens - Ici un marché dans la vieille ville de Jérusalem - (photo : Pnud/Ahed Izhiman)
MOYEN-ORIENT. Intervenant lundi 26 octobre 2020 à New York devant le Conseil de sécurité de l'Onu, Nickolay Mladenov a "encouragé le recours à la diplomatie préventive pour éviter l'escalade de la violence et la guerre à Gaza, pour améliorer la situation économique, sociale et sanitaire, ainsi que pour moderniser des relations économiques entre Israël et la Palestine", comme l'indique un communiqué.

Le Coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient appelle la communauté internationale à s'engager pour "aider à rétablir des négociations crédibles en vue d'une solution à deux Etats". Tout en précisant que "le leadership des autorités israéliennes et palestiniennes était nécessaire pour résoudre la situation". Il note, pour la déplorer, "la construction par Israël de 5 000 logements, à 85% situés en dehors de la zone légale". Nickolay Mladenov parle d'"acte de colonisation qui sape la solution à deux Etats, provoque des déplacements de population et des démolitions de structures et nuit à un rapprochement des deux parties".

Cette intervention coïncide avec l'accroissement des restrictions dans la bande de Gaza par Israël et l'instauration de l'état d'urgence dans les territoires palestiniens. Et alors que l'Autorité palestinienne a refusé la coordination économique et sociale avec Israël.

Nickolay Mladenov a également évoqué la Covid-19 en Palestine. "La pandémie se nourrit de l'instabilité et se développe en l'absence d'une approche cohérente et coordonnée pour la contenir", pointe-t-il. En septembre 2020, avait déjà évoqué ce danger.
"L'Onu continuera de plaider pour une coopération accrue en réponse à l'urgence sanitaire, notamment en exhortant les parties à travailler ensemble pour atténuer les risques, sauver des vies et éviter les actions unilatérales qui sapent ces efforts", poursuit Nickolay Mladenov.

L'Onu a déjà fourni plus de 100 000 tests, des dizaines de respirateurs et machines d'oxygénothérapie à la bande de Gaza. Mais, le Coordonnateur insiste sur le fait que son organisation ne "peut prendre en charge les responsabilités des autorités palestiniennes et israéliennes", et donc ne peut s'acquitter de cette tâche qu'à titre provisoire. 




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info