Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Saïf Al-Islam Kadhafi dépose sa candidature à la présidence libyenne




LIBYE. Vendredi 12 novembre 2021 à Paris, une énième Conférence internationale pour la Libye s'est achevée par deux souhaits des participants. D'abord que les élections (présidentielle et législatives) se déroulent bien aux dates prévues. "Nous demandons instamment à tous les acteurs et à tous les candidats libyens de respecter leurs engagements concernant la tenue des élections le 24 décembre 2021, de s’engager publiquement à respecter les droits de leurs opposants politiques avant, pendant et après les élections, d’accepter les résultats d’élections libres, régulières et ouvertes à tous, et de s’engager à respecter le code de conduite préparé par la HNEC (NDLR : Haute commission électorale nationale)", indiquait la déclaration finale de cette réunion.

Ensuite, les chefs d'Etat et de gouvernement présents dans la capitale française ont réaffirmé leur soutien au "Plan d'action pour le retrait des mercenaires, des combattants étrangers et des forces étrangères du territoire libyen", défini par une Commission militaire mixte voici quelques semaines au Conseil de sécurité des Nations Unies.
Le lendemain, Ibrahim Kalin, porte-parole de la présidence turque répondait que les militaires de son pays constituaient "une force de stabilité pour aider le peuple libyen". Ankara a d'ailleurs émis une réserve sur le statut des forces étrangères en signant le document de la Conférence internationale pour la Libye. Quand à la Russie, elle a encore démenti tout lien avec le groupe de mercenaires Wagner.  

Un candidat recherché par la Cour pénale internationale

Le second fils de Mouammar Kadhafi veut réunifié son pays sous son nom (photo :HNEC)
Le second fils de Mouammar Kadhafi veut réunifié son pays sous son nom (photo :HNEC)
L'événement du week-end sur ce théâtre libyen est plutôt venu de Saïf Al-Islam. A Sebha, chef-lieu de la région du Fezzan, dans l'un des trois seuls bureaux de la HNEC pouvant la valider, le second fils de Mouammar Kadhafi a officiellement, dimanche 14 novembre 2021, déposé sa candidature à l'élection présidentielle du 24 décembre 2021.
Invisible depuis des années, après avoir été interné en novembre 2011 par des milices puis libéré en 2017, l'homme de quarante-neuf ans entend "restaurer l'unité perdue de la Libye", comme il l'indiquait en juillet 2021 dans un entretien accordé au New York Times. Sa candidature est donc loin d'être une surprise. Depuis plusieurs années, il évoque son désir de revenir dans le jeu politique.

Saïf Al-Islam a été condamné à mort en 2015 par les nouvelles autorités de son pays lors du changement de régime. Il est toujours recherché, depuis 2011, par la Cour pénale internationale pour "crimes contre l'humanité".

La HNEC a communiqué, dimanche 14 novembre 2021 sur les dépôts des candidature d'Abdel Hakim Bayou (directeur de la société Al-Hamra affiliée à l'Autorité libyenne d'investissement) à Tripoli et donc de celle de Saïf Al-Islam Kadhafi à Sebha. Elles sont, pour le moment, les deux seules enregistrées sur les sept attendues. Les autres prétendants n'ont que jusqu'au 22 novembre 2021 pour s'enregistrer. Sont particulièrement attendues celles du Maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'Est du pays soutenu par le Parlement de Tobrouk, et d'Abdel Hamid Dbeibah, premier ministre par intérim actuel depuis mars 2021.

Les élections du 24 décembre 2021 - 2,83 millions de cartes d'électeurs ont été demandées - seraient les premières de toute l'histoire de la Libye. Si elles arrivent à se tenir à cette date, car les tensions demeurent vives entre l'Est et l'Ouest malgré le cessez-le-feu signé fin octobre 2020.

Lire aussi (avec la liste des candidats supposés) : La Commission électorale nationale libyenne ouvre le dépôt des candidatures

Et : Les tâches (prioritaires) du nouvel exécutif libyen et les taches (indélébiles) des précédents

Lundi 15 Novembre 2021

Lu 855 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



grand angle

DES TALENTS AU SERVICE D'UNE NOUVELLE ÉCONOMIE


Les IDE de plus en plus sensibles aux ODD


Grand angle






Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.