Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Ryanair prépare l'implantation de deux nouvelles bases en France : Toulouse et Marseille



            Partager Partager

David O'Brien, directeur commercial de Ryanair, vole vers Marseille (photo : F.Dubessy)
David O'Brien, directeur commercial de Ryanair, vole vers Marseille (photo : F.Dubessy)
FRANCE. La compagnie aérienne Ryanair se renforce en France. Après l'ouverture d'une base à Bordeaux en septembre 2018, la low cost irlandaise en annonce, mercredi 20 février 2019, deux autres à Toulouse et à Marseille.

Prévue en octobre 2019, l'implantation à l'aéroport de Toulouse-Blagnac permettra à Ryanair de créer soixante emplois de pilotes et personnels de cabine en y basant deux avions, soit un investissement de 200 M$ (176 M€). Ils desserviront vingt lignes dont onze nouvelles reliant sept pays. Les futurs routes se situeront principalement en Europe du Sud avec Alicante, Oujda, Valence, Palerme, Tanger desservies deux fois par semaine, Porto trois fois par semaine et Marseille en quotidien mais aussi Brest (3 vols hebdomadaires), Budapest (2 hebdos), Lille (1 quotidien) et Luxembourg (3 hebdos). David O'Brien, directeur commercial de la compagnie, compte sur une progression de 21% du trafic de Ryanair de et vers Toulouse avec un million de clients par an.

En réinstallant une base sur le tarmac de l'aéroport Marseille Provence - quelque neuf ans après avoir annoncé sa fermeture effective en janvier 2011 suite à des déboires judiciaires, Ryanair envisage, ni plus ni moins, que d'en devenir la première compagnie en nombre de passagers transportés. Et donc de détrôner Air France et ses 2,7 millions de passagers en 2018 à comparer à ses 1,8 million réalisés sur le même exercice. "Nous prévoyons d'atteindre les 2,6 millions de passagers par an d'ici la fin de l'été 2020 et les 2,9 millions à la fin de cette même année", assure David O'Brien, directeur commercial de Ryanair, à Philippe Bernand, président du Directoire de l'aéroport Marseille Provence.

16 nouvelles lignes à Marseille

Philippe Bernand, président du Directoire de l'aéroport Marseille Provence, va accueillir seize lignes supplémentaires sur son tarmac grâce à David O'Brien (photo : F.Dubessy)
Philippe Bernand, président du Directoire de l'aéroport Marseille Provence, va accueillir seize lignes supplémentaires sur son tarmac grâce à David O'Brien (photo : F.Dubessy)
En basant deux avions (100 M$ d'investissement) à Marseille, la compagnie proposera, à compter du 1er avril 2019, quarante lignes dont onze nouveautés. Le programme hivernal, à partir de fin octobre 2019, comprendra lui quarante-trois lignes dont seize nouvelles reliant neuf pays sur un programme de quarante-trois lignes. Là encore, les villes méditerranéennes constituent la majorité des annonces. Deux vols hebdomadaires seront proposés vers Agadir, Alicante, Catane, Essaouira, Naples, Ouarzazate, trois vols par semaine vers Bologne et Tel Aviv, quatre vols hebdomadaires vers Bordeaux et Milan Bergame ainsi qu'un vol quotidien vers Toulouse. Les autres nouvelles routes seront à destination de Copenhague, Manchester, Prague et Sofia, à raison de deux vols par semaine, et Strasbourg avec trois rotations hebdomadaires.

Selon David O'Brien, "la base de Marseille va permettre la création de quatre-vingt-dix nouveaux emplois. A Toulouse et à Marseille, nous embaucherons prioritairement nos salariés français souhaitant revenir dans leur pays. Nous disposons d'assez de pilotes pour les deux, voire trois, premiers avions. Dans un second temps, nous en ajouterons d'autres et donc nous recruterons du personnel localement."

Pour ne pas répéter les erreurs d'antan, qui avaient conduit à la fermeture de sa base de Marseille, la compagnie tient à préciser haut et fort que l'ensemble des salariés bénéficieront de contrats locaux, donc bien de droit français.

Après les accords de reconnaissance signés successivement avec les pilotes italiens de l'Anpac fin août 2018, les pilotes portugais du SPAC en octobre 2018 puis les pilotes espagnols du SEPLA une semaine plus tard, la low cost va s'engager, "dès que les bases seront ouvertes", précise David O'Brien, dans des négociations avec les Français du SNPL (Syndicat national des pilotes des lignes). Des contacts ont déjà été pris depuis que Ryanair avait annoncé, en janvier 2018, son intention d'ouvrir quatre bases en France.

Mercredi 20 Février 2019

Lu 1564 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.