Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Ryanair oblige le gouvernement espagnol à durcir la législation aérienne


Rédigé par , le Jeudi 13 Septembre 2012 - Lu 1813 fois


Michael O'Leary, PDG de Ryanair (photo F. Dubessy)
Michael O'Leary, PDG de Ryanair (photo F. Dubessy)
ESPAGNE. Le ministère espagnol de l’Équipement et des Transports  étudie une loi pour durcir les sanctions contre les compagnies aériennes contrevenant aux règles du transport aérien. Suite notamment aux abus et manquements de Ryanair, qui a procédé indûment à plusieurs atterrissages d'urgence cet été.

La compagnie low cost a en effet pris le prétexte d'un manque de carburant pour demander à plusieurs reprises l’autorisation de se poser en priorité sur les pistes. Quand il ne s'agissait pas d'un réel problème de sécurité à bord ; l'un de ces atterrissages d'urgence se trouvait ainsi justifié par une dépressurisation de la cabine. Dans tous les cas, des enquêtes administratives restent en cours.

La ministre de l’Équipement et des Transports, Ana Pastor, juge nécessaire de monter au créneau pour répondre à la désinvolture de Michael O'Leary. Le patron de Ryanair s'étant répandu ces jours-ci devant les micros pour rappeler que les éventuelles sanctions ne pourraient aller jusqu'à l'interdiction de vol, puisque seules les autorités du pays d'origine des compagnies (en l’occurrence l'Irlande) peuvent retirer une licence.

Ana Pastor voudrait modifier cette règle, pour intervenir efficacement à l'encontre des principales compagnies étrangères qui opèrent en Espagne. Même si, comme signifié par Bruxelles, l'Europe n'appliquera aucune exception espagnole en la matière.

Ce qui n'empêchera pas la ministre de faire adopter un paquet de mesures pour contraindre les compagnies étrangères à déclarer le moindre incident de vol aux autorités espagnoles, et les obliger à identifier clairement leur « service clientèle ». Des règles de fonctionnement bien précises seront par ailleurs écrites pour que tous les aéroports procèdent de la même manière face aux demandes d'atterrissage d'urgence pour cause de manque de carburant.

De son côté, Michael O'Leary a envoyé une lettre à Ana Pastor, pour s'indigner de la divulgation d'un rapport de l'Agence espagnole de sécurité aérienne,  révélé par le journal El Mundo, où figurent 1 201 incidents de sécurité en six mois concernant Ryanair.

La low cost irlandaise reste la première compagnie opérant en Espagne, avec 24,7 millions de passagers recensés entre janvier et août 2012.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info