Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Ryanair accepte la création d'un syndicat des pilotes


Rédigé par , le Vendredi 15 Décembre 2017 - Lu 3041 fois


Michael O'Leary est obligé de reconnaître les syndicats de pilotes (photo : F.Dubessy)
Michael O'Leary est obligé de reconnaître les syndicats de pilotes (photo : F.Dubessy)
EUROPE. Face à la menace d'une grève des pilotes appelée à toucher plusieurs pays, la compagnie aérienne Ryanair s'est finalement engagée, vendredi 15 décembre 2017, à reconnaître un syndicat de pilotes dans l'entreprise.

Le mouvement - qui aurait été le premier depuis la création voici trente-deux ans de la low cost - menaçait de bloquer les avions vendredi 13 décembre 2017 dans l'après-midi, pendant quatre heures, en Italie et mercredi 20 décembre 2017 au Portugal et en Irlande. Les pilotes dénonçaient les inégalités et la précarité de leur profession. Ils réclament de meilleures conditions de travail et une revalorisation de leur rémunération fixée pays par pays actuellement.

Des unions de pilotes de la compagnie vont donc pouvoir se structurer dans ces trois pays, mais aussi en Espagne, au Royaume-Uni et en Allemagne, en un Comité des pilotes pour négocier avec la direction de Ryanair. Par contre, la compagnie reste fidèle à sa décision de refuser "d''engager des discussions avec les pilotes qui volent avec d'autres compagnies concurrentes en Irlande ou n'importe où", précise-t-elle dans un communiqué.

En Italie, la grève est donc annulée et les fêtes de fin d'année ne devraient pas être perturbées par des vols annulés dans tous les pays où vole la compagnie.

Son PDG Michael O'Leary confesse que "reconnaître les syndicats sera un changement significatif pour Ryanair." Mais, placé au pied du mur et alors que sa compagnie a été obligée d'annuler quelque 2 000 vols en septembre et octobre 2017 faute de personnel suffisant, il a du céder. Beaucoup de pilotes et hôtesses de l'air quittent l'entreprise irlandaise pour aller dans d'autres compagnies plus accueillantes. Michaël O'Leary était plus habitué à fustiger les grèves des contrôleurs aériens, il devra désormais faire un peu plus de social chez lui. Et en attendant, il ouvre une brèche dans laquelle pourraient bien s'engouffrer également le personnel navigant alors que Ryanair est visé par le justice pour travail dissimulé, notamment à Marseille.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info