Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Royal Air Maroc rejoint la fronde contre la taxe carbone européenne


Rédigé par , le Mardi 12 Juin 2012 - Lu 3008 fois

EUROPE / MAROC. À l’occasion d’une rencontre organisée, vendredi 8 juin 2012, par l’IPEMED et le magazine Jeune Afrique, Driss Benhima, PDG de Royal Air Maroc (1,131 mrd€ de CA), a rappelé son opposition à la taxe carbone dorénavant soumise aux transporteurs aériens opérant en Europe et la nécessité d'un arbitrage de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).


Royal Air Maroc demande une révision du système européen de permis d'émission (photo Frédéric Dubessy)
Royal Air Maroc demande une révision du système européen de permis d'émission (photo Frédéric Dubessy)
EUROPE / MAROC. À l’occasion d’une rencontre organisée, vendredi 8 juin 2012, par l’IPEMED et le magazine Jeune Afrique, Driss Benhima, PDG de Royal Air Maroc (1,131 mrd€ de CA), a rappelé son opposition à la taxe carbone dorénavant soumise aux transporteurs aériens opérant en Europe et la nécessité d'un arbitrage de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Estimant que la taxe européenne « viole l'esprit de la convention de Chicago », l'Association des compagnies aériennes arabes, qui regroupe vingt-sept transporteurs dont Royal Air Maroc, avait déjà demandé sa révision en avril 2012 et réclamé une médiation de l'OACI.
 
Lundi 11 juin 2012, Roberto Kobeh-Gonzalez, le président de l’OACI, soutenu par une majorité de ses membres, a d’ailleurs qualifié la taxe européenne d’« obstacle » et s’est prononcé en faveur d’un système de permis d’émission à l’échelle mondiale ainsi que de l’adoption de normes d’émissions de CO2 pour les avions. Des propositions concrètes doivent être formulées d’ici la fin de l’année.

Lire aussi :

Royal AIr Maroc dévoile son plan social

Air Algérie devra payer la taxe carbone imposée par l'UE





1.Posté par khatami le 13/06/2012 12:43
Si l'UE impose des taxes carbone sur son espace aérien c'est son droit mais il ne faudrait pas voir que le côté dépense-recette mais plutôt le côté environnemental et plus particulièrement le phénomène de réchauffement qui est maintenant reconnu à l'échelle internationale. Si l''Europe privilégie ce constat c'est qu'elle est plus écolo que les américains; même le Canada qui était pour, il s'est retiré du Protocole de Kyoto parce qu'il a vu que son économie va être touchée par les taxes. Il n'a pas réussi à réduire les émissions de CO2 avant fin 2012 .....

Que je sache, Mr Benhima est le Mr écolo et s'il s'oppose à cette taxe c'est bien qu'il a des raisons.... Je me demande si cette taxe est aussi appliquée sur les espaces aériens d'Afrique, d'Amérique? si c'est le cas, je pense que le Maroc pourra bénéficier des taxes payées par les avions survolant son espace aérien......cette taxe est-elle chiffrée différemment comme c'est le cas des CERs et des EUAs Européenne?

Pour signaler un abus, écrire à redaction@econostrum.info


   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info