Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Risque de clash entre l'UE et l'Italie


Alors que tous les comptes de l'Italie sont au rouge, Bruxelles va probablement ouvrir le cinq juin une procédure pour déficit excessif contre l'Italie. Mattéo Salvini évoque une amende possible de trois milliards d'Euros.


            Partager Partager

Le leader de l'extrême droite italienne et ministre de l'intérieur d'Italie défie Bruxelles. Photo DR
Le leader de l'extrême droite italienne et ministre de l'intérieur d'Italie défie Bruxelles. Photo DR
ITALIE. Sauf surprise, la commission européenne devrait recommander le 5 juin l'ouverture d'une procédure de déficit excessif contre l'Italie. Avec au bout d'un long cheminement la possibilité d'une amende pouvant atteindre 0,2% du PIB, soit 3 milliards d'euros pour la péninsule.

Conforté par sa victoire aux élections européennes, le leader de l'extrême droite italienne, actuellement ministre de l'intérieur, défie la commission européenne d'imposer à son pays « une amende de trois milliards d'euros. Nous allons voir si cette petite lettre de Bruxelles arrivera » explique Mattéo Salvini.

Tous les indicateurs au rouge

Tous les indicateurs économiques de l'Italie sont au rouge. L'Italie connaît l'évolution la plus mauvaise des dix-neuf pays de la zone Euro. Sa dette dépassait en 2018 les 132%, quand les règles européennes fixent le plafond à 60%. Elle grimpera à 133,7 % en 2019, puis à 135,2 % en 2020

Alors qu'entre 2015 et 2018 l'Italie réduisait son déficit public, le faisant passer de 2,6 à 2,1% de son PIB. L'arrivée du nouveau gouvernement alliant populistes et extrême droite devrait se traduire selon les statistiques données par l'UE à 2,5% en 2019 et 3,5% en 2020.

Les dépenses flambent, mais le PIB du pays ne décolle pas. Il devrait stagner à +0,1% en 2019 et atteindre difficilement +0,7% en 2020 (+0,9% en 2018). Pour une moyenne européenne de +1,9 en 2018, +1,2% en 2019 et + 1,5% en 2020.

Avec de tels résultats, plus une confrontation de plus en plus probable avec Bruxelles, l'Italie perd la confiance des investisseurs. Le taux d'emprunt à 10 ans a fortement grimpé depuis le résultat des élections européennes, passant de 2,549% à 2,670%. Avec pour conséquence mécanique une dette qui pèsera encore plus lourd sur les finances italiennes.

Gérard Tur

Mercredi 29 Mai 2019

Lu 1011 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.