Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

Rêver d’un développement compatible



Hugues Ravenel, le directeur du Plan Bleu, estime que les pays méditerranéens peuvent élaborer des objectifs de développement durable. Ces objectifs qui impliqueraient des scientifiques et la société civile pourraient servir de référence au niveau mondial.


            Partager Partager

Hugues Ravenel : « un travail collectif pour définir les objectifs de développement durable »
Hugues Ravenel : « un travail collectif pour définir les objectifs de développement durable »
Rio + 20 vous a-t-il déçu ?
Bien sûr, nous ne constatons pas de résultats comparables à ceux obtenus en 1992. Il est plus facile de s’entendre sur le diagnostic que sur les décisions à prendre. Des raisons d’espérer existent avec la notion d’objectifs de développement durables. Il s'agit d'une proposition émanant de l’Amérique du Sud qui consiste à aller au-delà des objectifs de développement du Millénaire (accès à l’eau, à l’assainissement, à l’énergie…). Rio +20 a validé cette notion sans les définir.
 
Or, sur ce plan, notre travail, au Plan Bleu, et plus largement celui des acteurs du Plan d’Actions pour la Méditerranée (PAM) a permis de définir des indicateurs de développement durable. Nos savoirs faire méditerranéens en la matière représentent une opportunité. En fixant des cibles aux indicateurs de développement durable, les gouvernements méditerranéens définiront des objectifs de développement durable.
 
Le PAM a près de 40 ans, la Convention révisée de Barcelone presque 20. Ce travail peut-il faire école au plan mondial ?
Oui, la Convention de Barcelone et les travaux d’experts que celle-ci a engendré une coopération importante, en Méditerranée, sur les questions environnementales. Pour plus de détails vous pouvez vous référer à la note du Plan Bleu « 20 ans de développement durable en Méditerranée ». Aujourd’hui une concertation large, au-delà des seuls gouvernements, est nécessaire. Les objectifs à définir doivent être largement partagés, et les moyens d’y parvenir collectivement déterminés.

De la prospective à la décision

Économie des énergies fossiles, réseaux de transports… Estimez-vous raisonnable de penser que des gouvernements pourraient aiguiller autrement ?
Notre rôle consiste à faire remonter ce qui pose problème ! Il faut s’attendre à des résistances face à des décisions qui visent à la durabilité. Ce n’est pas simple de mettre diagnostic et actions concrètes en accord. La communauté scientifique peut préciser ses diagnostics pour faciliter la réorientation de certaines politiques.
 
Que pourront faire les experts ?
À chacun son rôle : les experts ne prennent pas de décisions, ils avertissent les gouvernements des conséquences des décisions… ou des non-décisions. C’est l’intérêt de la prospective.
 
Dans nos sociétés, notre imaginaire collectif associe développement et construction d’infrastructures (autoroutes, ports en eau profonde…). Or si tous les projets d’infrastructure sont menés à leur terme, nous nous heurterons aux limites physiques de notre planète. L’imaginaire collectif doit évoluer pour permettre la prise de décisions de développement durable. Les grandes infrastructures nous ont fait rêver ; il s’agit maintenant de rêver de manière compatible avec ce que peut supporter la Terre. Notre enjeu, au fond, consiste à élargir la communauté de ceux qui rêvent ainsi.

Le Plan d’Action pour la Méditerranée aura été précurseur (photo F. Dubessy)
Le Plan d’Action pour la Méditerranée aura été précurseur (photo F. Dubessy)

Samedi 1 Septembre 2012


Lu 1114 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Mars 2018 - 15:01 La Méditerranée sous observation









RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss