Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Retour partiel mais important des touristes au Maroc et en Tunisie


Rédigé par Gérard Tur, le Mercredi 27 Avril 2022 - Lu 1747 fois

Les chiffres resteront largement inférieurs à 2019, mais l'été 2022 s'annonce bien meilleur que 2020 et 2021. English version


Tout est prêt pour accueillir les touristes. Photo FD
Tout est prêt pour accueillir les touristes. Photo FD
MAROC/TUNISIE. Au Maroc comme en Tunisie, le secteur du tourisme s’apprête à vivre un été en convalescence. Après deux saisons 2020 et 2021 catastrophiques, 2022 ne retrouvera sans doute pas le niveau de 2019, avec 13 millions de touristes sur l'année, mais s'inscrira dans une phase de redémarrage. En 2021, le Maroc n'a accueilli que quatre millions de visiteurs.

Selon l’Office national des aéroports du Maroc, le trafic passagers ne devrait afficher qu'un recul de 25% par rapport à l'été 2019. Les compagnies aérienne créent ou remettent en service 48 lignes (Angleterre, Italie, Espagne, France...) et certaines plateformes comme Tétouan, Tanger ou Oujda anticipent un « taux de récupération du trafic aérien » de plus de 100%.

Depuis la réouverture de l'espace aérien en février 2022, les taux de réservation progressent pour franchir régulièrement les 85%, soit des chiffres d'avant covid. Le maritime amplifie ce retour à la normal avec la reprise du trafic entre l'Espagne et le Maroc en avril, après deux années blanches.
  En Tunisie, les professionnels du tourisme retrouvent également le sourire. Le nombre de voyageurs progresse de 50% sur le premier trimestre 2022 par rapport à la même période en 2021 selon le ministère du Tourisme. En avril, le taux atteint +150%. Mais cela ne suffira pas pour atteindre un niveau correct. En 2022, la Tunisie devrait tout de même voir sa fréquentation chuter de 50% par rapport à 2019. 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info