Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Restructuration du groupe Giorgio Armani


Le styliste milanais a décidé de fusionner la holding financière, basée à Amsterdam, qui coiffe l’ensemble des activités de son groupe à l’étranger et la société mère italienne dont il est l’actionnaire majoritaire.


            Partager Partager

L'Armani Hotel Milano devrait ouvrir ses portes en 2010. (photo : Giorgio Armani S.p.A)
L'Armani Hotel Milano devrait ouvrir ses portes en 2010. (photo : Giorgio Armani S.p.A)
ITALIE/DUBAI. Le groupe Giorgio Armani verrouille le contrôle sur les activités hors Italie de son groupe et poursuit la diversification en investissant dans l’hôtellerie.

Le styliste milanais a décidé de fusionner la holding financière, basée à Amsterdam, qui coiffe l’ensemble des activités de son groupe à l’étranger et la société mère italienne dont il est l’actionnaire majoritaire.

Avec cette restructuration, Giorgio Armani, qui s’est toujours refusé à une entrée en bourse, confirme qu’il reste, à 74 ans, le seul patron à bord.

Son groupe, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros en 2007 et emploie 5 000 personnes dans le monde, continue à développer ses activités. Il va ouvrir, le 18 février à New-York, une nouvelle boutique sur la Cinquième avenue et une autre à Tokyo au printemps.


Naissance du pôle hôtelier

Déjà sorti de son cœur de métier autour des vêtements et accessoires de mode, Giorgio Armani S.p.A poursuit la diversification. Il vient de nouer un partenariat avec le groupe italien Molteni pour la production et la distribution d’une gamme de cuisines sous la griffe Armani/Dada (du nom d’une filiale du groupe Molteni). Elles équiperont les 144 résidences Armani du Burj Dubaï, la plus haute tour du monde, qui abritera également le premier hôtel Armani en cours de réalisation.

Ces projets sont le fruit d’un accord signé en 2005 entre la Giorgio Armani S.p.A et la société de promotion immobilière Emaar Properties de Dubaï. Les deux partenaires ont lancé en décembre 2008 le chantier de l’Armani Hotel Milano, qui devrait ouvrir ses portes en 2010 au cœur de la capitale économique italienne.

Ces premières réalisations devraient donner lieu à la naissance d’une véritable chaîne hôtelière dans les différentes métropoles mondiales et sur les grands sites touristiques de la planète.

Ch.N
Jeudi 8 Janvier 2009

Lu 3645 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.