Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Remaniement gouvernemental en Algérie, chaises musicales et nouveaux venus


Rédigé par Acia Kaci, à ALGER, le Vendredi 15 Mai 2015 - Lu 4218 fois


Le gouvernement algérien a été remanié et plusieurs portefeuilles clefs changent de main (photo DR)
Le gouvernement algérien a été remanié et plusieurs portefeuilles clefs changent de main (photo DR)
ALGÉRIE. Le gouvernement d'Abdelamalek Sellal, remanié le 14 mai 2015 par le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, compte une dizaine de nouveaux ministres touchant des secteurs clés, à l'instar de l’Intérieur, des Finances et de l'Energie.

Le ministre de l'Enseignement et de la Formation professionnelle, Nouredine Bedoui, a été chargé du portefeuille de l'Intérieur et des Collectivités locales en remplacement à Tayeb Belaïz, nommé ministre d'Etat conseiller spécial auprès du président de la République.

L'ex délégué général de l'Association des banques et établissements financiers (ABEF), Abderrahmane Benkhelfa, est chargé du portefeuille des Finances.

Salah Khebri est nommé ministre de l'Energie. Il avait occupé le poste de P-dg de l'Institut algérien du pétrole (IAP, Boumerdès).

Le département des Travaux publics a été confié à Abdelkader Ouali , ancien secrétaire général du ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales.
 
Boudjemaâ Talai, qui a occupé le poste de président du groupe de sidérurgie et métallurgie (IMETAL), devient ministre des Transports.

Mohamed Mebarki a été désigné ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, poste qu'il avait déjà occupé.

L'ancien ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi, a été nommé ministre de l'Agriculture et du Développement rural en remplacement d'Abdelouahab Nouri, désigné ministre des Ressources en eau et de l'Environnement, alors qu'Abdelkader Khomri a gardé le portefeuille de la Jeunesse élargi à celui des Sports.

Le poste de ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, toujours occupé par Abdelkader Messahel, a été élevé au rang de ministre des Affaires maghrébines et africaines et de la Coopération internationale.

Amar Ghoul, qui occupait le poste des Transports, devient ministre de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat.

Azzedine Mihoubi, ancien secrétaire d'Etat à la Communication, est nommé ministre de la Culture.

Le recteur Recteur de l'Université d'Alger, Tahar Hadjar, prend les commandes du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Le président du groupe parlementaire du parti du FLN (parti présidentiel), le député Tahar Khaoua, a été nommé ministre des Relations avec le Parlement.

Iman Houda Feraoun, enseignante à l’université, devient ministre de la Poste et des Technologies de l'Information et de la Communication.

Deux femmes ministres et une ministre déléguée gardent leurs postes au sein du gouvernement. Quatre ont quitté le gouvernement, , à savoir Nadia Labidi, Dalila Boudjemaa, Nouria Yamina Zerhouni et Zohra Derdouri.

Youcef Yousfi (énergie), Mohamed Djellab (Finance) , Mohamed Tahmi (Sports)  et Khalil Mahi (Relations avec le Parlement) ont quitté le gouvernement.

Les autres sans changement.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info