Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Recep Tayyip Erdogan réclame une solution à deux États pour Chypre




Le président turc et le chef de la RTCN partagent la même vision d'une solution à deux États (photo : Présidence turque)
Le président turc et le chef de la RTCN partagent la même vision d'une solution à deux États (photo : Présidence turque)
CHYPRE / TURQUIE. "L'existence et l'unité de la République Turque de Chypre du Nord passent avant toutes considérations politiques." S'exprimant, lundi 19 juillet 2021 face aux parlementaires de la partie turque de l'île, Recep Tayyip Erdogan a accusé les représentants de la République de Chypre, membre de l'UE et seule reconnue par la communauté internationale, de mener les négociations dans l'impasse. Selon le président turc, "l'histoire et notre amère expérience dans ce processus ont clairement établies que la partie grecque n'a pas l'intention de former un État commun unique ."

Sans surprise, Ersin Tatar, chef de l'État chypriote turc (RTCN), reconnu uniquement par Ankara, se situe dans la droite ligne des propos du président turc. "Nous sommes déterminés, avec la Turquie, à défendre nos droits égaux sur notre plateau continental ", déclarait-il, mardi 20 juillet 2021, à l'occasion du quarante-septième anniversaire de l'Opération pour la paix à Chypre aussi appelée opération Attila. Le 20 juillet 1974, les forces turques intervenaient sur l'île méditerranéenne pour protéger les intérêts de la communauté turque sur place. Cette offensive était une réponse à la tentative de la dictature des colonels en Grèce d'unifier Chypre à la Grèce (Enosis) en déposant l'archevêque Makarios, son président.

Depuis, et malgré la résolution 353 du Conseil de sécurité des Nations unies enjoignant un "retrait sans délai du territoire de la République de Chypre de tous les militaires", l'armée turque occupe 38% du territoire de l'île. Une zone démilitarisée, dite "ligne verte", sépare les deux parties de l'île. Elle est contrôlée par les quelque 750 soldats de l'UNFICYP, Force des Nations unies chargée du maintien de la paix à Chypre créée en 1964 sous mandat de l'Onu.

"Reconnaître la souveraineté égale et le statut égal des Chypriotes turcs"

"Une solution juste, permanente et durable ne peut être possible qu'avec une approche basée sur les réalités de l'île", précise Recep Tayyip Erdogan pour qui l'unique solution reste celle de deux États. "Il faut d'abord reconnaître la souveraineté égale et la statut égal des Chypriotes turcs."

Pour le président turc, "le peuple chypriote ne renoncera ni à son indépendance, ni à sa liberté. Nous avons raison et nous défendrons nos droits jusqu'au bout." Il accuse les Chypriotes grecs de n'avoir "jamais renoncé à rejeter la solution basée sur l'égalité et à voir les Chypriotes turcs comme une minorité. La partie chypriote grecque insiste sur sa position insincère, maximaliste et dissociée de la réalité."

L'Onu a toujours affirmé son opposition à une solution à deux États. Fin avril 2021 à Genève, une rencontre informelle sur une possible réunification et le départ des forces turques-  organisée avec les représentants des deux parties de Chypre, de la Grèce, du Royaume-Uni et de la Turquie, sous l'égide des Nations-Unies - avait été un échec. Antonio Guterres, Secrétaire général de l'Onu, espère une nouvelle réunion sur ces deux sujets "dans un avenir proche, d'ici deux à trois mois"

Lire notre enquête sur la partition de Chypre

Mardi 20 Juillet 2021

Lu 1614 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Où en est le Partenariat Euro-Méditerranéen ?

Henry Marty-Gauquié, membre du Conseil scientifique d’Euromed IHEDN
avis d'expert


Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.