Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Recensant 42% des nouveaux cas du pays, l'agglomération de Casablanca s'isole du reste du Maroc



            Partager Partager

La ville de Casablanca est reconfinée à cause d'un manque de respect des gestes barrières (photo : F.Dubessy)
La ville de Casablanca est reconfinée à cause d'un manque de respect des gestes barrières (photo : F.Dubessy)
MAROC. Les autorités marocaines ont décidé un reconfinement de la préfecture de Casablanca (3,3 millions d'habitants), à compter du lundi 7 septembre 2020. Face à la progression du coronavirus et pour permettre aux structures sanitaires de prendre en charge les contaminés nécessitant une hospitalisation, les déplacements de et vers la préfecture de Casablanca seront soumis à une autorisation exceptionnelle délivrée par les autorités locales.

Tous les établissement scolaires vont fermer... le jour de la rentrée scolaire qui s'effectuera donc via l'enseignement à distance. Les marchés de proximité devront cesser leur activité à 15h, les cafés et commerces à 20h et les restaurants à 21h. Un couvre-feu (sauf pour les cadres de santé et de sûreté et les salariés des secteurs vitaux travaillant la nuit) est instauré de 22h à 5h.

Sur la seule journée de dimanche 6 septembre 2020, la capitale économique du pays a enregistré 2 234 nouveaux cas, soit 42% des cas recensés dans tout le pays. L'agglomération de Casablanca compte plus de cas graves (89 malades sur les 201 notifiés dimanche) que les autres régions avec un nombre de cas asymptomatiques égal à celui des cas symptomatiques. "Cela explique qu'il existe une forte propagation du virus aujourd'hui et que les malades asymptomatiques vont prendre le dessus sur les cas asymptomatiques. Ceci représenterait un danger pour l'infrastructure hospitalière et un risque de saturation dans les jours à venir", commente Khalid Ait Taleb. Ministre marocain de la Santé, il souligne que le non-respect des gestes barrières, malgré "les mesures de bouclage, les cordons sanitaires et sécuritaires, la limitation de l'activité", conduit à cette situation. "Nous risquons d'être submergés par le virus. Dès lors, des mesures drastiques s'imposent, sinon la situation risque d'être incontrôlable dans les jours à venir", craint Khalid Ait Taleb.

Dans un communiqué le gouvernement appelle les habitantes et les habitants de Casablanca à un respect strict des directives des autorités publiques et des mesures préventives édictées, particulièrement le port obligatoire du masque de protection, les règles d’hygiène et la distanciation physique dans les espaces publics.

Les nouvelles mesures sont applicables pour un minimum de quatorze jours.

Lundi 7 Septembre 2020

Lu 1550 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


Publireportage


Med'Innnovant, un concours accélérateur de start-up


Publireportage
Publireportage Euroméditerranée




Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.