Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Rabat fait peau neuve


Rédigé le Lundi 15 Février 2010 à 14:55 | Lu 5792 commentaire(s)

De vastes chantiers urbains sont engagés à Rabat pour un montant de 2,7 mds€. Le tramway et le pont Moulay El Hassan relieront bientôt la périphérie de la ville à Salé. Une nouvelle cité, Bab Al Bahr, est par ailleurs en cours de construction aux abords de la Bouregreg Marina.


Le tramway reliera Rabat et Salé en 2011 (photo DR)
Le tramway reliera Rabat et Salé en 2011 (photo DR)
MAROC. Au gré des vastes chantiers urbains engagés, Rabat, la capitale politique du Maroc, verra bientôt son quotidien grandement facilité. Une bonne nouvelle pour les deux millions d’habitants du Grand Rabat.

Au total, près de 2,7 mds€ auront été déboursés pour relooker la capitale du royaume, désencombrer le trafic, développer les zones d’activités, tout en tentant de sauvegarder le milieu écologique et le patrimoine historique.

Ce méga projet, démarré en 2006, est porté par l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg (AAVB), établissement public placé sous la tutelle de l’Etat.

Première réalisation, le tramway. Lancé en 2007 pour plus de 3 mdsMAD (environ 264 M€), il reliera en 2011 les quartiers périphériques de Rabat et Salé, longeant sur une vingtaine de kilomètres ministères, universités et hôpitaux.

Le groupement GTR, filiale routière marocaine du Français Colas, et Colas Rail, sa filiale ferroviaire, est chargé du génie civil. Le marché du matériel roulant, lui, a été remporté par Alstom Transport France.

Relier Salé

Du chantier de Bab Al Bahr émergera une nouvelle cité (photo Christelle Marot)
Du chantier de Bab Al Bahr émergera une nouvelle cité (photo Christelle Marot)
Réduite au rang de banlieue populaire, l’ancienne cité corsaire de Salé, séparée de Rabat par le fleuve, devrait de son côté recouvrer des couleurs, grâce à la construction du pont Moulay El Hassan, haut de 14 mètres.

Ce pont est l’épine dorsale du projet d’aménagement de la vallée du Bouregreg et représente de quoi surmonter la discontinuité des relations et de l’urbanisation entre les deux villes. En dix ans, l’agglomération de Salé est passée de 630 000 habitants à 825 000, soit une croissance démographique annuelle de 2,7%.

Le Grand Rabat, c’est aussi le tunnel des Oudayas long de 500 mètres, entre l’ancienne médina de Salé et la Kasbah. Son coût est estimé à 490 MMAD (43 M€).

Enfin émergera une nouvelle cité, Bab Al Bahr, aux abords de la Bouregreg Marina. Ce projet, dans lequel est impliqué le consortium émirati Al Maabar International Investments, vise à mettre en place autour du fleuve une nouvelle dynamique, à l’architecture moderne. Il s'agit d'un programme résidentiel de 1 700 unités, qui comprend également des hôtels, un quartier d’affaires, des centres commerciaux et un port de plaisance.

Le projet est estimé à 700 M€ et doit être livré en 2011. Sa commercialisation a débuté le 12 février 2010 alors que le chantier est encore en cours.


Lire aussi : Telvent installera le système de gestion trafic du tramway Rabat-Salé




Lire aussi :
< >

Vendredi 3 Décembre 2021 - 15:10 Beneteau renforce sa présence au Portugal

Vendredi 3 Décembre 2021 - 11:55 Contrat record pour Dassault Aviation