Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Quatre projets retenus par Euroméditerranée pour revitaliser des friches marseillaises



            Partager Partager

La Grande Halle est l'un des lieux retenus pour accueillir les porteurs de projets (photo : Euroméditerranée)
La Grande Halle est l'un des lieux retenus pour accueillir les porteurs de projets (photo : Euroméditerranée)
FRANCE. Lancé le 6 novembre 2018 par l'Etablissement public d'aménagement Euroméditerranée (opération de rénovation urbaine à Marseille de 480 hectares), l'appel à manifestation d'intérêt Move vient de livrer ses lauréats.

Ils étaient dix-sept porteurs de projets à concourir pour Move (pour Massilia Open Village Experience), et transformer des espaces libres d'occupation en laboratoires éphémères d'expérimentation pour des projets solidaires, économiques, collaboratifs, culturels ou citoyens. L'objectif étant de créer un nouveau cadre de vie dans des lieux devenus des friches.

Onze avaient été présélectionnés en février 2019 et ont pu être accompagnés jusqu'à l'été 2019 par l'EPAEM. Après fusions et abandons, quatre demeurent et vont prendre place dans quatre lieux de l'extension nord d'Euroméditerranée, tous situés près du métro Bougainville (15e arrondissement de la ville de Marseille).

Après onze ans dans la région parisienne, la Réserve des arts, association de l'économie sociale et solidaire (ESS), s'implante à la Grande Halle sur 840 m² pour exposer des matériaux de réemploi destinés à des étudiants ou professionnels de la culture et de la création. Elle incite les acteurs du secteur de la culture à créer à partir de matériaux de récupération vendus à prix solidaires.

Presta Service Sud, entreprise multi-services de BTP de l'ESS, va s'installer sur une partie du site Les Bureaux. Elle va proposer à des personnes habitant le territoire et éloignées de l'emploi, une activité productive avec différentes prestations (petits travaux, nettoyage de base-vie de chantiers...) et un CDD d'insertion de quatre mois à deux ans.

Les ateliers Jeanne Barret, présentés par l'association Circulaire, vont accueillir douze artistes et structures à l'Entrepôt. Ils mèneront une réflexion sur la ville-paysage dans ce quartier. 

La Petite Halle va voir débarquer les Alchimistes. Ce collectif - déjà implanté en Ile-de-France sur quatre sites, ainsi qu'à Toulon et Toulouse -, va collecter à pied, en vélo ou en camion à énergie verte, les déchets organiques de professionnels (restaurants, cantines...) distants au maximum de cinq kilomètres du centre de compostage. Ce compost sera vendu aux particuliers et aux agriculteurs urbains.

Tous vont désormais pouvoir expérimenter leurs nouveaux usages pendant un à quatre ans, créer du lien et générer de l'activité.

Move connaître une seconde et une troisième saison. Un nouvel appel à projets a été lancé en juillet 2019.

Lundi 18 Novembre 2019

Lu 1509 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.