Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Quatre aéroports de pays méditerranéens se glissent dans le Top 10 des trafics aériens internationaux


Rédigé par Eric Apim, le Mardi 12 Avril 2022 - Lu 1420 fois

Les pays méditerranéens tirent leur épingle du jeu dans le segment du trafic international en plaçant quatre de leurs aéroports dans le Top 10 du classement des aéroports mondiaux publié par ACI World. English version


L'aéroport d'Istanbul se positionne à la deuxième place du Top 10 des passagers internationaux au départ et à l'arrivée (photo: F.Dubessy)
L'aéroport d'Istanbul se positionne à la deuxième place du Top 10 des passagers internationaux au départ et à l'arrivée (photo: F.Dubessy)
MEDITERRANEE. Le classement 2021 des aéroports mondiaux en terme de passagers, publié lundi 11 avril 2022 par l'Airports Council International (ACI World), "raconte l'histoire d'une tendance encourageante à la reprise avec la plupart des aéroports généralement les plus fréquentés avant la Covid-19  de retour au sommet"", selon Luis Felige de Oliveira. Le directeur général d'ACI indique, tout en restant "prudent car la reprise pourrait faire face à de multiples vents contraires", que "l'élan créé par les plans de réouverture des pays pourrait entraîner une augmentation des voyages au second semestre 2022."

Les pays méditerranéens tirent leur épingle du jeu dans le segment du trafic international en plaçant cinq de leurs aéroports dans le Top 10. Avec ses 26,46 millions de passagers internationaux en 2021 au départ et à l'arrivée, l'aéroport d'Istanbul se positionne second derrière Dubaï (29,11 millions) dans cette catégorie. Il faut ensuite aller à la cinquième place pour trouver Paris-Charles-de-Gaulle (qui rétrograde d'une place par rapport à 2020), à la huitième avec Antalya (17,14 millions). La neuvième est occupée par Madrid avec 15,33 millions de passagers internationaux.

Les plus importantes progressions d'une année sur l'autre sont enregistrées par les deux plate-formes turques avec, respectivement, +160,4% pour Antalya et +66% pour Istanbul. Dans ce Top 10, seul Londres Heathrow connaît une baisse de trafic (-14,7%) sur les passagers internationaux par rapport à 2020. Tous cependant accusent une baisse à deux chiffres par rapport à 2019 (voir tableau ci-dessous). Les conséquences de la crise sanitaire sont donc loin d'être résorbées dans ce secteur.

4,5 milliiards de passagers aériens transportés en 2021

Les trafics internationaux se trouvent tous en baisse par rapport à 2019 (tableau: ACI World)
Les trafics internationaux se trouvent tous en baisse par rapport à 2019 (tableau: ACI World)
Tous trafics passagers confondus, ce sont les plate-formes américaines qui se taillent la part du lion avec seulement deux incursions chinoises. Ce classement est dominé par Atlanta-Hartsfield Jackson et ses 75,7 millions de passagers. Suivent Dallas Fort Worth (62,5 millions), Denvers (58,8 millions) puis Chicago O'Hare (54,02 millions), Los Angeles (48 millions), Charlotte (43,3 millions), Orlando (40,35 millions), Guangzhou-Baiyun (40,25 millions), Chengdu (40,11 millions) et Las Vegas (39,75 millions).

Le trafic cumulé de ce Top 10 représente 10% du trafic mondial, soit 463 millions de passagers. Il se situe en hausse de 51,8% par rapport à 2020, mais en baisse de 29,1% par rapport à 2019.

Selon ACI, près de 4,5 milliards de passagers ont pris l'avion en 2021, soit une augmentation de près de 25% par rapport à 2020, mais une baisse de plus de 50% par rapport à 2019.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !

Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.












Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info